Gambie: Le dossier du cambriolage de la résidence de Bourgi présenté devant le tribunal

Le cambriolage de la résidence de Mr Bourgi a été invoqué au Tribunal de Première Instance devant le Magistrat Principal Isatou Janneh-Njie. Deux hommes ont été inculpés de conspiration en vue de commettre un crime conformément à l'article 368 du Code Pénal et de vol avec violence conformément à l'article 273 (2) du Code Pénal.

Badou Jarju et Korka Bah étaient accusés d'avoir comploté de commettre un vol avec violence le 16 Mai 2021 à Old Jeshwang, dans la municipalité de Kanifing dans la République de Gambie.

Ils étaient également accusés d'avoir dépouillé Walid Bourgi, Rim Bourgi, Rima Bourgi et Alia Bourgi de leurs biens. Les cambrioleurs ont également brutalisé les victimes et les ont attaché les mains et les pieds alors qu'ils portaient une arme et un pilon. Les cambrioleurs ont quitté les lieux avec les articles suivants: deux chaines et un bracelet en or d'une valeur totale de 90.000 dalasis ; un bracelet en diamant d'une valeur de 35.000 dalasis ; deux cellulaires I-phone d'une valeur combinée de 100.000 dalasis ; une montre Rolex d'une valeur de 20.000 dalasis. Ils ont également emporté des devises étrangères : une somme de 80.000 euros soit l'équivalent de 4.800.000 dalasis ; une somme de 75.000 dollars soit l'équivalent de 3.825.000 dalasis ; 75.000.000 Francs Cfa soit l'équivalent de 6.930.000 dalasis ; 20.000.000 livres sterling libanais soit l'équivalent de 347.411 dalasis ainsi que de la devise nationale d'un montant de 520.000 dalasis. La valeur totale des biens subtilisés aux victimes est de 17.852.411 dalasis.

Les deux accusés ont plaidé non-coupable.

L'agent chargé des poursuites, le Sergent Bebbeh immatricule 3577, a déclaré son opposition à une libération sous caution des accusés et a affirmé que l'un des chefs d'accusation retenus contre les accusés est un crime capital (vol avec violence). Il a par conséquent exhorté le tribunal à procéder à un transfert afin que le dossier soit examiné par une cour supérieure.

Sa requête a été acceptée pour le transfert du dossier à la Cour de Haute Instance, en attendant une audience.

'La sécurité du pays sera gravement compromise si les recommandations de la Commission Vérité, Réconciliation et Réparations ne sont pas' ... ?

A La Une: Gambie

Plus de: The Point

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X