Angola: La ministre de la Santé nie l'existence de l'épidémie de choléra à Luanda

Luanda — La ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta, a démenti vendredi les informations circulant ces dernières semaines sur l'existence d'une épidémie de choléra à Luanda.

Selon la gouvernante, qui s'exprimait lors d'une conférence de presse, sans avancer les chiffres, dans certaines communes de la capitale angolaise « il y a effectivement une augmentation des cas de diarrhée, provoquée par une infection à rotavirus ».

Sílvia Lutucuta a avancé la création d'une équipe de surveillance, qui a effectué une évaluation du niveau épidémiologique et de laboratoire, écartant ainsi l'existence d'une épidémie de choléra.

De ces travaux, a-t-elle ajouté, la possibilité d'une contamination par le choléra a été écartée, soulignant qu'il s'agit de cas de diarrhée provoqués par une infection à rotavirus.

Sílvia Lutucuta a mentionné qu'il est nécessaire d'examiner les déterminants sociaux de la santé publique, tels que l'approvisionnement en eau potable et l'amélioration de l'assainissement de base.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X