Congo-Kinshasa: L'interpellation du Ministre de la Recherche scientifique adoptée/Assemblée Nationale - Hubert Furuguta se dit satisfait

Le Ministre national de la Recherche scientifique José Panda sera devant les élus du peuple dans quelques pour donner des explications sur la gestion de son secteur et où le volcan Nyiragongo est entrain en éruption sans que les services qu'ils contrôlent ne soient tenue au courant des dangers imminents.La question orale avec débat initiée par son collègue élu de Goma Jean Baptiste Kasekwa a été jugée recevable au cours de la plénière du jeudi 03 juin, à la grande satisfaction du député national Hubert Furuguta qui a fait savoir être content du vote de l'interpellation du patron de la recherche scientifique.

" Nous sommes heureux de la recevabilité de la question orale avec débat par la plénière, ce qui va nous permettre en tant que parlementaire d'avoir assez d'explications sur la manière dont le volcan Nyiragongo a fait coulé ses laves dans une partie du territoire de Nyiragongo causant ainsi d'énormes dégâts dont nul n'ignore", a dit Hubert Furuguta.

Pour le député Hubert, le Nyiragongo étant l'un de plus dangereux au monde, il est inadmissible que celui-ci puisse entrer en éruption sans que l'Observatoire volcanologique de Goma (OVG), un service spécialisé du gouvernement congolais ne soit pas au courant.Il parle cependant d'une négligence de la part du Ministre de tutelle.

"L'Assemblée nationale a respectée le peuple sinistré en acceptant de recevoir les explications du patron de la Recherche scientifique, sur une éruption brusque et qui, une fois si du sérieux était mis au sein du travail que fait l'OVG, on n'allait pas perdre autant de nos frères et sœurs. Les gens ne pouvaient pas souffrir en se réfugiant dans plusieurs coins du pays, voir à l'extérieur où l'assistance n'arrive presque pas aux déplacés", a conclu Hubert Furuguta. Et de poursuivre :

"Bien que nous sommes à Kinshasa, pour la mission que la population de Goma nous a donné, vous devez comprendre que nous vous portons dans nos cœurs et nous faisons de notre mieux pour que le volcan Nyiragongo soit suivi à la loupe pour nous éviter des éruptions brusques", a-t-il lancé.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X