Egypte: Chrétiens et musulmans en pèlerinage au monastère de Jabal al Tayr pour célébrer la naissance de la Vierge Marie.

Samalut — Tout en respectant les dispositions en vigueur pour lutter contre le virus Covid-19, un grand nombre d'Egyptiens, aussi bien chrétiens coptes que musulmans, ont pu se rendre cette année au Monastère marial de Jabal al Tayr, dans le diocèse copte orthodoxe de Samalut, dans la province mrlls de Minya, pour participer à la semaine de festivités et de célébrations en mémoire de la naissance de la Vierge Marie. Précisément, les mesures anti-covides, limitant la présence autour du sanctuaire d'échoppes, de bivouacs et de restaurants, ont rendu cette année plus sobre et plus intense spirituellement la participation à ce geste de dévotion populaire.

L'église de la Vierge Marie à Jabal al- Tayr ("colline de l'oiseau) a été fondée vers 328 après J.-C. par la reine Hélène, mère de l'empereur Constantin, et est l'un des sanctuaires les plus populaires et les plus fréquentés des chrétiens coptes. Le lieu de culte original, taillé dans la roche, n'accueille des célébrations liturgiques que trois fois par an, à l'occasion de trois solennités du calendrier liturgique copte. Le sanctuaire marial est également l'une des étapes les plus significatives du "Chemin de la Sainte Famille", l'itinéraire qui relie les lieux traversés, selon des traditions millénaires, par Marie, Joseph et l'Enfant Jésus lors de leur séjour en Égypte, où ils ont dû émigrer, quittant la Palestine, pour échapper aux mauvais desseins d'Hérode.

Selon les traditions locales, après être arrivée près de la ville de Samalut, la Sainte Famille a traversé le Nil vers l'est, juste à l'endroit où se trouve actuellement le monastère, et s'est installée dans la grotte qui est incorporée dans l'ancienne église. La "colline des oiseaux" où se trouve le monastère est également connue sous le nom de "Mont de la Palme" car, selon une tradition locale, alors que l'enfant Jésus, Marie et Joseph se trouvaient près de la colline, un grand fragment de roche s'en détacha, menaçant de les emporter. Alors le Seigneur Jésus étendit la main pour arrêter le rocher qui roulait, et la paume de sa main resta imprimée sur ce rocher.

Les célébrations organisées chaque année au sanctuaire en l'honneur de la naissance de la Vierge Marie commencent à la fin du mois de mai et durent une semaine.

Au monastère de Jabal al Tayr, on peut faire l'expérience de la dévotion à la Mère de Jésus tout au long de l'année de la part des croyants musulmans, qui se rendent en pèlerinage au sanctuaire pour prier et invoquer des grâces, surtout au mois d'août, pendant les 15 jours de festivités qui précèdent et suivent la fête liturgique de la Dormition de Marie.

Plus de: Agenzia Fides

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X