Burkina Faso: Région du Sahel - Une centaine de civils tués dans l'attaque du village de Solhan

Photo d'illustration

Roch Marc Christian Kaboré, le chef de l'Etat, a réagi face à la tragédie. « Je m'incline devant la mémoire de la centaine de civils tués dans cette attaque barbare. J'adresse mes condoléances à l'ensemble des familles des victimes, et souhaite un prompt rétablissement aux blessés », a-t-il dit.

«Face à cette tragédie, j'ai décrété un deuil national de 72 heures, à compter de ce jour à 00h00. Les Forces de Défense et de Sécurité sont à pied d'œuvre, pour rechercher et neutraliser les auteurs de cet acte ignoble. Nous devons rester unis et soudés contre ces forces obscurantistes», a-t-il ajouté

Un deuil national de 72 heures, allant de ce samedi 5 juin à 00 heure au lundi 7 juin à 24 heures, est décrété. «Durant cette période, les drapeaux sont mis en berne sur tous les édifices publics et dans les représentations du Burkina Faso à l'étranger. Les réjouissances populaires, les manifestations à caractère récréatif sont interdites», précise le communiqué décrétant le deuil.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X