Burkina Faso: Une tragédie

Photo d'illustration
5 Juin 2021

Le président burkinabé, Roch Marc Christian Kaboré, doit effectuer une visite d'amitié dimanche à Lomé.

Cependant, les évènements dramatiques survenus ces dernières heures pourraient entraîner un report, indiquent des sources à Ouagadougou.

Au moins 114 civils ont en effet été tués en quelques heures dans la nuit de vendredi à samedi, lors de deux attaques dans le Nord du Burkina Faso, dont l'une a fait une centaine de morts, la plus meurtrière dans ce pays depuis le début des violences jihadistes en 2015.

Le président Kaboré a dénoncé 'une cette attaque barbare et ignoble'.

Les forces de sécurité peinent à enrayer la spirale de violences jihadistes qui ont fait depuis 2015 plus de 1.400 morts et déplacé plus d'un million de personnes, fuyant les zones de violences.

Face à cette tragédie, un deuil national de 72 h a été décrété.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X