Cote d'Ivoire: Awards de la bonne gouvernance - L'évêque général Jean Koné reçoit le super prix de la paix et de la cohésion sociale

La cérémonie de remise du prix s'est déroulée le vendredi 4 juin, au Palm Club, à Abidjan-Cocody.

L'Observatoire africain pour la promotion de la bonne gouvernance dirigé par Nicaise Koudou, a décerné le super prix de la paix et de la cohésion sociale à l'évêque général Jean Koné pour sa contribution à la paix en Côte d'Ivoire.

Selon Nicaise Koudou, il a été désigné sur la base de critères objectifs à l'issue d'une enquête de satisfaction et d'opinion, à savoir les initiatives de promotion humaine, la valorisation et la promotion de la culture de la paix sociale, et ses contributions significatives dans la résolution pacifique des conflits. Ce qui a surtout milité en faveur du choix de Jean Koné, a souligné Nicaise Koudou, est son implication en tant qu'homme de Dieu dans la résolution de la crise du boycott de l'élection présidentielle de 2020.

« Vous avez su concilier les positions de nos hommes politiques et de la société civile. Pendant que des églises étaient fermées, vous avez poursuivi vos prières. Vos rencontres avec certains hommes politiques ont fait baisser un tant soit peu la tension », a expliqué le président de l'observatoire. « Vous avez démontré que l'Etat et le spirituel doivent mobiliser leurs énergies pour œuvrer ensemble et construire un avenir où la dignité de l'homme sera respectée », a-t-il poursuivi.

Le récipiendaire, l'évêque général Jean Koné, a remercié l'observatoire africain pour la promotion de la bonne gouvernance, pour lui avoir décerné ce prix. « C'est un sentiment de joie. Je ne suis pas forcément le meilleur pasteur de la Côte d'Ivoire. Nous faisons partie des personnes qui prient pour le pays et Dieu a bien voulu que je sois primé », a-t-il déclaré.

Avant de relever que ce prix vient davantage le motiver dans ce qu'il fait. « C'est encore un défi pour nous surtout quand on a conscience que les dirigeants étatiques, le corps ecclésiastique et les nombreux fidèles ont le regard sur vous. Pour mon équipe et moi, le travail ne fait que commencer », a poursuivi l'évêque général.

Jean Koné a invité les Ivoiriens à cultiver les valeurs de paix et de cohésion sociale pour une Côte d'Ivoire unie, prospère et réconciliée.

Claude Sahi, directeur de cabinet adjoint au ministère de l'Intérieur et de la Sécurité, et Séa Honoré, vice-gouverneur du District autonome d'Abidjan, ont félicité l'évêque général pour le travail qu'il abat pour la Côte d'Ivoire. « Considérez ce prix comme une distinction qui vous oblige à aller de l'avant. Et que cela serve aussi aux autres pasteurs et aux autres hommes de Dieu », a souhaité Claude Sahi.

Aussi a-t-il invité les fidèles à respecter les guides religieux. « Il n'est pas possible d'être un bon fidèle si on ne respecte pas celui qui est le principal organisateur de l'assemblée dans laquelle vous évoluez », a conclu Claude Sahi.

Rappelons que l'Observatoire africain pour la promotion de la bonne gouvernance a été créé en février 2007.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X