Gabon: Election ligue de football Estuaire - Désiré Bakita s'en prend aussi aux organisateurs

Candidat à la prochaine élection pour le compte de la Ligue de l'Estuaire, Désiré Bakita s'est lui aussi exprimé sur le sujet concernant les textes en vigueur au sein de ladite ligue. Le non-respect des statuts plomberait l'issue du processus électoral et déstabiliser la ligue la plus puissante du pays.

Pour Désiré Bakita, « nous constatons avec Beaucoup de tristesse, qu'il y a encore quelques hommes et femmes hantés par des comportements moyenâgeux, avec des caractéristiques similaires aux staliniens ; aux antipodes totalement opposés des réalités. Ce qui ne rend aucun honneur à notre football ». Le message est donc clair, il existerait des manigances au sein de la commission électorale.

Selon le candidat, l'assemblée générale n'a jamais validé les textes statutaires révisés en 2018, et demande où se trouve le rapport final de l'adoption des statuts de l'édition 2018. Pour cela, il réclame la démission de l'actuel Secrétaire Général de la Ligue de Football de l'Estuaire, qui est dans le bureau sortant, et veut également intégrer la commission électorale.

En plus de cela, la date retenue par l'actuel bureau sortant pour organiser l'assemblée générale ordinaire n'est pas conforme aux textes. Même les rapports doivent parvenir aux différents délégués, avec l'ordre du jour mentionné 30 jours avant la date fixée, selon l'article 27 alinéa 1-2-3 et 4 des statuts de la LFE. Le bureau sortant, a mis en place une commission électorale non conforme à l'éthique, si on s'en réfère aux statuts.

Autant de violations des textes de la Ligue qui poussent Désiré Bakita à interpeller la Direction Provinciale des Sport ainsi que la Fédération Gabonaise de Football, afin que ces deux institutions tranchent sur cette affaire qui plonge la LFE dans la tourmente.

Plus de: Gabonews

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X