Nigeria: Mort du chef de Bokk Haram - Shekau se serait suicidé

Le chef de Boko Haram, Abubakar Shekau est déclaré mort par le groupe jihadiste rival de l'organisation État islamique en Afrique de l'Ouest (Iswap).

Il aurait été tué par un explosif qu'il a déclenché à la suite de poursuites de combattants d'Iswap.

« Shekau a préféré l'humiliation dans l'au-delà à l'humiliation sur Terre. Il s'est donné la mort en déclenchant un explosif », a déclaré Abu Musab Al-Barnawi, chef de l'Iswap, repris par l'AFP.

Boko Haram ne s'est pas exprimé sur la mort annoncée de son chef et l'armée nigériane dit enquêter.

« Nous sommes tellement heureux, Shekau est quelqu'un qui s'est rendu coupable d'un terrorisme et d'atrocités inimaginables », ajoute-t-il.

L'Iswap, reconnu par l'organisation État islamique, est né en 2016 d'une scission avec Boko Haram. Après être monté en puissance, il est désormais le groupe jihadiste dominant dans le Nord-Est du Nigeria.

Plus de: Le Soleil

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X