Afrique du Nord: Tunisie, pourquoi faut-il réformer certaines mesures antiterroristes?

En Tunisie, certaines mesures antiterroristes sont abusives et doivent être réformées alors que le djihadisme "décline" dans le pays selon le centre de réflexion International crisis group.

Dans son rapport intitulé "Déclin du djihadisme en Tunisie ?" International crisis group (ICG) suggère aux autorités tunisiennes de réformer l'arsenal judiciaire actuel propice aux abus pour éviter un regain de violence dans le pays. Lire aussi : La Tunisie craint le retour des djihadistes

La Tunisie a connu après la révolution de 2011 l'essor d'une mouvance jihadiste, ayant culminé avec une série d'attentats meurtriers en 2015. Mais depuis, selon l'ICG, malgré des attentats ponctuels contre les forces de l'ordre, la situation s'est améliorée.

Les deux principaux groupes djihadistes, Okba Ibn Nafaa, affilié à AQMI, et Jund el Khilafa, proche de l'Etat islamique, ont perdu deux tiers de leurs effectifs depuis 2016, selon l'organisation qui s'appuie sur des sources sécuritaires.

ICG appelle Tunis à "atténuer la rigueur contre-productive des mesures sécuritaires et renforcer les mesures de prévention de la violence jihadiste, car l'organisation estime que le recul du jihadisme est davantage lié à sa déroute régionale qu'à la répression."

Le chercheur Michael Ayari, spécialiste de la Tunisie à l'International crisis group souligne que "le pays n'est pas menacé par un mouvement jihadiste armé de masse". Cliquez sur l'image ci-dessus pour écouter ses explications.

A La Une: Afrique du Nord

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X