Burkina Faso: 72 heures du Faso Dan Fani - Pour fidéliser la clientèle

La Fédération nationale des tisseuses du Burkina Faso (FENATI/BF) organisera bientôt ses 72 heures du Faso Dan Fani. Pour mieux informer l'opinion publique et les journalistes, l'association, présidée par Justine Kafando, a animé, le lundi 07 juin 2021 au SIAO, une conférence de presse.

Les tisseuses du Burkina Faso entendent valoriser leur métier et le pagne tissé burkinabè. Leur engagement se traduira à travers l'organisation de la première édition des 72 heures du Faso Dan Fani. Placée sous le thème : « Contribution du Faso Dan Fani dans l'économie du Burkina Faso », cette édition se tiendra du 10 au 12 juin 2021 sur le site du SIAO. C'est qui est ressorti de la conférence de presse de la Fédération nationale des tisseuses du Burkina Faso (FENATI/BF), le lundi 7 juin 2021 au SIAO.

Selon la présidente de la FENATI/BF, Justine Kafando, l'événement vise à magnifier le pagne tissé en réfléchissant sur sa promotion et sa contribution dans l'économie nationale. Puisque, a-t-elle poursuivi, le Faso Dan Fani joue, en plus d'être une identité culturelle, un rôle dans le développement économique en tant que pourvoyeur d'emploi. Et d'ajouter qu'il a contribué à réduire le taux de chômage des femmes, grâce à la politique et l'accompagnement du ministère du Commerce, de l'Industrie et de l'Artisanat travers sa labellisation.

Pour les tisseuses, ces 72 heures serviront également à échanger sur le rôle de la société burkinabè dans la promotion de cette valeur identitaire. Au titre des activités, il est prévu un défilé de mode, un panel, une soirée de distinctions. Et une exposition pour montrer, de l'avis de la secrétaire du FENATI/BF, Germaine Compaoré, à la population les meilleures qualités du Faso Dan Fani.

Plus de: Sidwaya

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X