Afrique de l'Ouest: Espèces de faune protégées - Plus de 500 tortues saisies par les douanes du Burkina et du Mali

En effet, la brigade mobile de Fô, située à la frontière entre le Mali et le Burkina, ayant trouvé, dans le cadre de ses contrôles, une importante quantité de tortues transportées dans un car de transport de personnes en provenance du Mali et à destination du Togo, a transmis l'information à la direction régionale des douanes de l'Ouest.

Cette dernière, après investigations et grâce à l'appui des points focaux CITES de la direction générale des douanes du Burkina et de celle du Mali, a découvert que les tortues ont été enlevées de leur site d'origine et exportées en violation des lois et règlements y relatifs. Suite à cette découverte, le premier responsable de la région a fait appel à son homologue du Centre pour qu'ils travaillent en tandem afin de mettre la main sur le présumé trafiquant.

C'est ainsi que les brigades mobiles de ces deux régions, chargées de la lutte contre la fraude et de la surveillance du territoire ont été alertées. A cet effet, le chef de la brigade mobile des douanes de Koudougou et ses hommes ont réussi l'exploit de saisir lesdites tortues.

Il faut relever que la précieuse contribution de l'expert CITES accrédité de l'Organisation Mondiale des Douanes, l'inspecteur principal des douanes, Alain Farma et l'étroite collaboration avec la Cellule aéroportuaire anti trafic (CAAT) de Bamako ont facilité l'opération.

Au rapport, c'est 555 tortues qui devaient transiter par notre territoire pour le Togo, sous le couvert d'un faux permis CITES, qui ont été saisies grâce à l'efficacité des agents des douanes, notamment ceux de la brigade mobile des douanes de Koudougou. Pour l'heure, elles sont aux soins des services forestiers de Ouagadougou, en attendant la fin de la procédure.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X