Sahara Occidental: Le Pentagone dément effectuer des manœuvres militaires sur les territoires sahraouis

Washington — Le Pentagone a démenti, une nouvelle fois, la tenue, sur les territoires sahraouis d'une partie des exercices militaires "African Lion 2021" dont le coup d'envoi a été donné aujourd'hui.

Selon un communiqué émanant du Pentagone, les manœuvres militaires African Lion 2021 organisées en partenariat avec le Maroc, auront lieu à la base aérienne de Kenitra au nord à Tan Tan et au complexe d'entraînement de Grier Labouihi, sur les territoires marocains.

Ce communiqué contredit les récentes déclarations du chef du gouvernement marocain Saad-Eddine El Othmani, qui a déclaré, il y a quelques jours, que l'exercice militaire aura lieu en partie dans le désert du Sahara occidental occupé.

Un premier démenti avait été apporté, mardi dernier, par le porte-parole du Commandement des Etats-Unis pour l'Afrique (Africom), le colonel Christopher Karns et la porte-parole du Commandement central de l'Africom, Bardha Azari, qui avaient tous deux précisé que les exercices se dérouleraient sur le territoire marocain.

Dans un message publié sur son Twitter, Saad-Eddine El Othmani avait avancé que les manœuvres militaires internationales allaient se dérouler en partie dans les territoires sahraouis occupés "consacrant", selon lui "la reconnaissance américaine de la souveraineté du Maroc sur le Sahara Occidental" occupé.

"Il n'y aura pas de manœuvres conjointes au Sahara occidental dans le cadre des manœuvres +African Lion 2021+ auxquelles des forces américaines participeront", a déclaré le chef de la diplomatie sahraouie, Mohamed Salem Ould Salek.

"Elles vont se dérouler au sud du territoire marocain et à l'intérieur des frontières internationalement reconnues du Maroc", a-t-il assuré.

L'édition 2021 des manœuvres conjointes de l'Africom -annulées en 2020 pour cause de pandémie- réunit 7.000 soldats de neuf pays du 7 au 18 juin

courant.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X