Burkina Faso: Comment s'organise la prise en charge des victimes de Solhan ?

Après les attaques meurtrières de Solhan qui ont fait, selon des sources locales, 160 victimes, l'heure est au bilan sanitaire.

Le premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré a effectué un déplacement sur le terrain et promet une riposte des forces armées burkinabè, après les attaques meurtrières de Solhan qui ont fait, selon des sources locales, 160 victimes.

Des évacuations

Parmi les blessés certains ont été évacués à Sebba localité située à une quinzaine de kilomètres de Solhan lieu de l'attaque meurtrière. Le médecin chef de district Compaoré Kouliga Mathieu précise : " nous avons reçu 40 blessés qui ont été admis au CMA de Sebba. Il y a 23 que nous avons pu évacuer au niveau du CHR de Dori. Certains ont continué à Ouaga au regard de la gravité de leur état. Il y a 11 malades que nous avons pu libérer autrement dit, leur soin au niveau de l'hôpital est fini. Ils sont chez eux. Actuellement dans nos services il y a 6 malades. Leur état est très stable. Bientôt ils seront libérés. "

Des évacuations aéroportées ont permis le transfert et la prise en charge de nombreux blessés à Dori.

Témoignage

Diallo Brahima est au chevet de son cousin au CHU de Bogodogo à Ouagadougou. Vendeur de café sur un site d'orpaillage, son parent est un miraculeux de Solhan. Une balle perdue a effleuré sa mâchoire. Brahima évoque l'attaque et les conditions de leur évacuation.

" Avec son ami ils vendaient du café. Son ami a été tué. Lui, il a été plus chanceux et a été blessé par balle. Les terroristes étaient masqués. A Solhan on a emprunté une moto pour le conduire à Sebba. Son cas était critique, une ambulance nous a par la suite transporté dans un camp militaire ou un hélicoptère a évacué une partie des blessés à Dori et nous ici à Ouaga " explique t-il.

Le premier ministre Christophe Joseph Marie Dabiré au cours d'une visite à Solhan, Sebba et Dori, annonce que l'Etat prendra en charge les blessés.

" Aujourd'hui, ils sont dans les centres de santé de notre pays. Tout cela se fait dans la situation ou le gouvernement a apporté sa contribution pour que ces gens n'aient pas à débourser un sou pour se faire prendre en charge pour leurs soins dans les différents hôpitaux " a précisé le ministre.

Le premier ministre, annonce, par ailleurs, que le Burkina va s'organiser pour apporter la riposte à l'attaque de Solhan.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: DW

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X