Ile Maurice: Naufrage à St-Brandon - L'exercice de pompage interrompu par le mauvais temps

L'exercice de pompage à bord du FV Sea Master, bateau de pêche de la compagnie Hassen Taher Seafoods n'a pas pu reprendre ce mercredi 9 juin, les conditions météorologiques étant toujours défavorables.

L'exercice a été interrompu avant-hier, après le pompage de deux tonnes de mazout. Il reste encore deux tonnes à bord du bateau de pêche. Selon Bahim Khan Taher, directeur de la compahnie Hassen Taher, il faudra attendre le retour du beau temps. L'exercice avait débuté le dimanche 6 juin.

Pour rappel, le FV Sea Master a fait naufrage sur les récifs au large de St-Brandon vendredi 4 juin dernier. Huit membres d"équipage étaient à bord. C'est la compagnie Hassen Taher Seafoods qui avait alerté la National Coast Guard à St-Brandon. Par la suite, les bateaux dans les parages ont été appelés en renfort. Les membres de l'équipage ont été secourus et ont été transférés sur le Sea Grace qui était en route vers Maurice. Ils sont rentrés à Maurice lundi 7 juin et ont été soumis à des tests du PCR. Aux dires de Bahim Khan Taher, le plus important pour sa compagnie c'est que les membres de l'équipage du FV Sea Master sont sains et saufs.

Quatre tonnes de mazout

Ce sont les pêcheurs de la région ont attiré l'attention des autorités sur les quatre tonnes de mazout se trouvant à bord du Fv Sea Master. Cela dans le but d'éviter un déversement dans la mer.

Selon Bahim Khan Taher, deux autres bateaux de pêche sont sur place. «Hassen Taher Seafoods est la compagnie qui a le plus grand nombre de bateaux de pêche à Maurice. C'est pour cela que nous avons pu maitriser la situation. Les membres de l'équipage sur place sont des gens d'expérience. Je suis cette situation de près et je partage toutes les informations avec les autorités concernées.» Il précise que les opérations ne reprendront une fois que le temps sera clément.

Une fois que les réservoirs seront vidés de leur contenu, le FV Sea Master sera désenclavé.

Plus de: L'Express

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X