Ile Maurice: Services financiers - Le nouveau SPF renforcera la position de Maurice en tant que juridiction novatrice

communiqué de presse

Le ministère des Services financiers et de la Bonne Gouvernance, en collaboration avec la Financial Services Commission (FSC), a lancé le nouveau Special Purpose Fund (SPF), ce matin, à la FSC House à Ebène. Le ministre des Services financiers et de la Bonne Gouvernance, M. Mahen Kumar Seeruttun, était présent à cette occasion.

Le secteur des services financiers contribuera, à travers le nouveau SPF, à renforcer le positionnement de Maurice en tant que juridiction novatrice et compétitive pour les investissements transnationaux entre l'Afrique et le reste du monde.

Lors de son discours d'ouverture, le ministre a souligné que les défis, tant au niveau international qu'au niveau national, accentués par une crise sanitaire aux proportions colossales, ont accéléré la nécessité de transformer et de réinventer les entreprises afin de devenir un concurrent viable dans la ligue des centres financiers.

M. Seeruttun a réitéré l'engagement des autorités à promouvoir et à introduire de nouveaux services financiers. Dans cette optique, le ministre a annoncé la création, au sein de son ministère, d'une unité chargée pour mettre en œuvre les recommandations du plan directeur du secteur financier. Cette unité sera assistée par une équipe de la FSC.

Avec l'introduction du SPF, le ministre Seeruttun a souligné que le secteur des services financiers contribuera notamment à: répondre aux besoins des promoteurs de fonds internationaux; raviver l'intérêt des investisseurs; et renforcer la résilience économique de Maurice. Le secteur travaillera également à renforcer la position de Maurice en tant que destination de choix pour les investisseurs et à élargir notre offre aux investisseurs internationaux à la recherche d'un centre financier qui se conforme aux meilleures pratiques internationales et aux plus hauts niveaux de transparence.

En ce qui concerne l'inscription sur les listes défavorables du Groupe d'action financière (GAFI) et de l'Union européenne, M. Seeruttun a souligné qu'il est satisfait des progrès significatifs accomplis par Maurice, en conformité avec les attentes des examinateurs du groupe conjoint.

Il a fait remarquer que l'année dernière, la FSC a délivré 1 990 nouvelles licences à un moment où Maurice était en confinement et que 641 nouvelles licences ont été octroyées cette année, avec de multiples demandes en cours de traitement. Ceci est en soi une indication que la confiance des entreprises et des investisseurs est toujours bien présente et que le secteur des services financiers de notre pays se porte plutôt bien, a-t-il conclu.

A La Une: Ile Maurice

Plus de: Government of Mauritius

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X