Gabon: L'eau potable, un luxe pour les populations du village Bokota-Igoumié

Situé dans le deuxième arrondissement de commune d'owendo, le quartier village Bakota-Igoumié souffre de plusieurs maux. Le plus évident est le manque d'eau potable. Malgré plusieurs interpellations sans suite des autorités compétentes, les populations demeurent toujours dans l'attente de ce précieux liquide.

La saison sèche bat son plein, l'eau devient un luxe pour les habitants du quartier village Bakota-Igoumié. Depuis plusieurs années déjà, les populations de cette partie de la commune d'Owendo se donnent toutes les peines du monde pour s'approvisionner en eau. La saison sèche est la période la plus difficile pour ces nombreuses familles pour recueillir quelques gouttes d'eau pour de tâches ménagères, mais surtout pour la consommation.

Le précieux liquide se fait souvent désirer. La difficulté est présente et les populations remuent ciel et terre pour l'avoir. "Notre grande difficulté ici c'est l'eau, nous arrivons à avoir un peu d'eau dans les maisons, c'est lorsqu'il pleut. Nous nous battons à faire le plein de récipients qui nous aident durant quelques jours, et après nous retournons dans les puits. C'est dure ,il n'y a que Dieu seul qui sait" se confie un résident du quartier.

Les pompes publiques hydrauliques implantées n'étant plus fonctionnelles depuis belle lurette, les populations n'ont plus de choix que de recourir à quelques puits et ruisseaux existant. En dépit du fait que les autorités n'ayant pas toujours réagi à leurs multiples cris d'alarme, les populations du quartier village Bakota-Iguoumié persistent à interpeller les pouvoirs publics à prendre en compte leur demande. L'espoir est permis de revoir de l'eau potable couler dans leurs robinets.

La commune d'Owendo étant parmi les communes concernées par le lancement des travaux du volet eau potable du programme intégré pour l'alimentation en en eau potable et l'assainissement du grand Libreville, les habitants du village Bakota-Igoumié croisent les doigts.

Plus de: Gabonews

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X