Afrique: Accès aux vaccins - La Fondation Mastercard va déployer 1,3 milliard de dollar en partenariat avec le Cdc

La Fondation Mastercard a annoncé qu'elle allait déployer 1,3 milliard de dollars au cours des trois prochaines années en partenariat avec les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies (Cdc Afrique) pour préserver des millions de vies en Afrique et ainsi accélérer la reprise économique du continent.

L'initiative «Sauver des vies et les communautés » permettra d'acquérir des vaccins pour au moins 50 millions de personnes, de soutenir l'administration de doses à des millions d'autres personnes sur le continent et de poser les bases de la fabrication de vaccins en Afrique en mettant l'accent sur le développement du capital humain et le renforcement des Cdc africains.

« Il est urgent de garantir un accès et une distribution équitables des vaccins en Afrique. Cette initiative vise à considérer toutes les vies et à accélérer la reprise économique du continent », a déclaré Reeta Roy, présidente et directrice générale de la Fondation Mastercard. L'objectif de l'Union africaine, tel qu'il est défini dans la stratégie africaine de développement et d'accès aux vaccins Covid-19, est de vacciner au moins 60 % de sa population - soit environ 750 millions de personnes ou la totalité de la population

adulte du continent - d'ici à la fin 2022. À ce jour, moins de 2 % des Africains ont reçu au moins une dose de vaccin.

Le nouveau partenariat s'appuie sur les efforts du mécanisme d'accès mondial aux vaccins Covid-19 (Covax), de l'équipe spéciale d'acquisition de vaccins en Afrique Covid-19 (Avatt) et de la communauté internationale pour élargir l'accès aux vaccins en Afrique.

Le nombre de vaccins disponibles en Afrique ne représente qu'une petite partie de l'offre mondiale et les coûts financiers liés à l'achat, la livraison et l'administration des vaccins restent importants. Le Cdc Afrique appelle les gouvernements, les bailleurs de fonds internationaux, le secteur privé et d'autres acteurs à contribuer à la réalisation de cet objectif.

« Garantir l'accès aux vaccins et renforcer la capacité de l'Afrique à fabriquer ses propres doses n'est pas seulement bon pour le continent, c'est aussi la seule voie durable pour sortir de la pandémie et s'engager dans un avenir sûr sur le plan sanitaire », a déclaré le Dr John Nkengasong, directeur du Cdc Afrique. « Ce partenariat avec la Fondation Mastercard est une étape audacieuse vers l'établissement d'un nouvel ordre de santé publique pour l'Afrique, et nous invitons d'autres acteurs à rejoindre ce mouvement historique. »

La Mastercard Foundation est l'une des plus grandes fondations au monde avec plus de 39 milliards de dollars d'actifs. Depuis plus d'une décennie, la fondation a fait progresser l'inclusion financière et l'éducation en Afrique, améliorant ainsi la vie de plus de 45 millions de personnes vivant dans la pauvreté.

Le Cdc Afrique est une institution technique spécialisée de l'Union africaine qui renforce les capacités et les aptitudes des institutions de santé publique africaines ainsi que des partenariats à détecter et à répondre rapidement et efficacement aux menaces et aux épidémies, sur la base d'interventions et de programmes fondés sur des données.

Plus de: Lejecos.com

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X