Sénégal: Annulation de la dette - Une correspondance adressée à Boris Johnson

Dakar — Les fondateurs de l'Initiative pour l'annulation de la dette africaine (IADA) ont remis, mercredi, à l'ambassadeur de Grande-Bretagne à Dakar une correspondance adressée au Premier ministre Boris Johnson en perspective du prochain sommet du G7 prévu dans le Sud de l'Angleterre (11-13 juin).

"L'Angleterre accueille le Sommet du G7 (... ), donc, nous avons saisi cette occasion pour passer un message, une lettre au Premier ministre anglais pour défendre notre cause et notre démarche", a déclaré un des porte-paroles de l'IADA, l'artiste chanteur Youssou Ndour, après avoir remis la lettre à l'ambassadeur de Grande Bretagne au Sénégal.

Ndour a affirmé qu'ils ont été "très bien reçus et entendus" par le diplomate.

"Et, dans ce cadre-là, nous disons que notre combat continue. Nous avons aussi d'autres actions à mener très rapidement", a ajouté l'artiste sénégalais.

Youssou Ndour, par ailleurs ministre-conseiller, se dit "optimiste" quant à l'issue de la démarche entreprise par l'Initiative pour l'annulation de la dette africaine (IADA).

Cette initiative a été lancée au lendemain de l'appel de Dakar du 28 mars 2020 du chef de l'Etat, Macky Sall, pour une stratégie d'annulation de la dette des pays africains, assortie d'un plan de rééchelonnement de la dette commerciale.

"Ce combat est loin d'être gagné. Mais nous sommes optimistes sur la suite de notre démarche parce que nous voyons aujourd'hui que le monde (...) sort de plus en plus de la pandémie", a dit Youssou Ndour.

Il a déclaré avoir senti aussi "une bonne réaction par rapport à nos contacts, par rapport à l'élargissement de notre mouvement par d'autres membres et sympathisants dans le monde qui nous ont montré leur solidarité".

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X