Togo: Sans homologation, pas de marché unique

9 Juin 2021

Entré en vigueur en début d'année, il n'est qu'à ses balbutiements.

Mais les entreprises doivent se préparer, notamment en homologuant leurs produits au sein des instances compétentes.

C'est le conseil donné mercredi par le ministre du Commerce, Kodjo Adédzé.

L'homologation doit être réalisée par des organismes d'évaluation et de conformité certifiés par l'Union africaine.

'C'est à cette seule condition que nous pourrons renforcer la confiance des clients, améliorer l'accès de nos produits sur les marchés, réduire les coûts de gestion et de production', a précisé M. Adédzé.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X