Ile Maurice: Le ministre Ganoo met en exergue l'éthique de travail et l'engagement de SAJ

communiqué de presse

"J'ai eu le privilège de le connaître, de partager son expérience, de m'inspirer de son éthique de travail et d'admirer son engagement envers ses concitoyens pendant plus de 40 ans". C'est avec cette déclaration que le ministre des Transports routier et du Métro léger et ministre des Affaires étrangères, de l'Intégration régionale et du Commerce international, M. Alan Ganoo, a rendu hommage, ce soir, à l'ancien président et premier ministre de la République de Maurice, Sir Anerood Jugnauth (SAJ), GCSK, KCMG, QC, à l'Assemblée nationale.

D'emblée, il a exprimé ses sincères et profondes condoléances à la famille, en particulier à Lady Sarojini Jugnauth pour la perte d'un homme aussi remarquable, qui a consacré près de 60 ans de sa vie au service du pays.

Le ministre Ganoo a indiqué qu'il avait été associé à ce géant de la politique et a déclaré que l'on ne reverrait pas son pareil de sitôt. Les vingt ans qui nous séparent ne signifient rien car nous sommes tous deux issus du même milieu juridique et politique, a-t-il ajouté.

Se remémorant les jours passés, le ministre Ganoo a souligné qu'il avait rencontré SAJ pour la première fois dans les années soixante-dix, alors qu'il venait de quitter la magistrature pour exercer en tant qu'avocat et qu'il avait eu l'honneur de comparaître contre lui dans quelques procès, ainsi que comme son cadet, lorsque les membres de leurs partis politiques étaient régulièrement confrontés à des procès dans des affaires de nature politique.

En outre, il a indiqué que l'année 1982 a été mémorable car SAJ est devenu Premier ministre et l'avait élu comme Président de la nouvelle Assemblée législative. Les premiers jours de son mandat comme Premier ministre n'ont certainement pas été un lit de roses, mais tous ceux qui ont vécu ces jours avec lui se souviennent du sang-froid, du stoïcisme et de l'ingéniosité dont il a fait preuve et qui ont ouvert la voie à l'homme d'État qu'il allait devenir, a souligné le ministre Ganoo.

En ce qui concerne la lutte pour faire de Maurice une République, M. Ganoo a rappelé que SAJ a fait preuve d'une grande indépendance d'esprit et d'un grand engagement pour faire de Maurice une démocratie plus forte et pour renforcer les fondements démocratiques du pays. Je peux garantir que c'est lui qui a eu l'idée de modifier l'article 47 de la Constitution, empêchant ainsi tout gouvernement, même avec une majorité des trois quarts, de changer la nature démocratique de notre gouvernement", a-t-il indiqué.

Selon lui, SAJ laisse un héritage extraordinaire grâce à sa passion pour faire de notre pays un endroit où il fait bon vivre, en étant un mentor, un professionnel, un conseiller, un confident, une figure paternelle sévère mais aussi un ami et une épaule sur laquelle s'appuyer. C'était un homme d'action, de conviction, de résultats, guidé par un sens pratique, a conclu le ministre Ganoo.

A La Une: Ile Maurice

Plus de: Government of Mauritius

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X