Madagascar: Baccalauréat session 2021 - Une hausse de 12,45% sur le nombre des candidats

La statistique nationale a enregistré une augmentation du nombre des candidats pour la session de cette année. Une hausse de 12,45% a été constatée par rapport à l'année dernière. Durant cette session, cent quatre-vingt-quatre mille huit cent soixante-trois se sont inscrits. Le nombre des candidats par série attend encore le chiffre national obtenu auprès des offices du baccalauréat pour ce lundi.

En Éducation physique et sportive, il y aura des épreuves pratiques et des épreuves théoriques selon l'organisation de chaque région cette année. « Les disciplines pratiquées dépendront du choix de chaque candidat, et de l'aptitude formulée par le médecin pendant la visite médicale », explique Laurence Raharimalala, directrice de l'enseignement supérieur au niveau du MESUPRES.

Pour cette année, le baccalauréat se distinguera avec trois séries de candidats, au lieu de deux auparavant, pour affronter les épreuves. Il s'agit de la série littéraire, la série scientifique et enfin de la série OSE ou Organisation Société et Economie. Les littéraires se départagent entre l'option A1 et l'option A2 et enfin l'option L. Pour la série scientifique, il y aura l'option C, l'option D et enfin l'option S. La nouvelle série, OSE, est la troisième. « Cette série va aider les candidats qui voudraient continuer leurs études supérieures dans les domaines des sciences sociales, de l'économie, la gestion, la sociologie et enfin le droit.

« Il est important de souligner que pour les options A1, A2, C et D, il n'y aura pas de changement au niveau des coefficients. Pour les options L et S, les coefficients vont être déterminés surtout par les matières de base. Les coefficients varient entre 5 à 6 minimum », explique Hasiniaina Randrianarivo, directrice de l'enseignement secondaire au niveau du MEN (Ministère de l'Éducation nationale).

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X