Madagascar: Atsimo Atsinanana - L'armée arrache une centaine de zébus

Les balles ont sifflé aux oreilles dans la région Atsimo Atsinanana. Tombés nez-à-nez avec des éléments de patrouille de l'armée Malgache, des dahalo se chiffrant par dizaine ont dû abandonner leur butin. Au total, une centaine de têtes de bovidé a été arrachée au forceps par les militaires.

Après une violente fusillade, les bandits de grand-chemin ont battu en retraite, laissant le troupeau aux forces de défense et de sécurité. Cet accrochage s'est produit en fin de semaine en pleine brousse, entre Morafeno Tsianerena.

Les militaires passaient au peigne fin cette zone, classée parmi les plus exposées aux attaques de dahalo lorsqu'ils se sont heurtés de plein fouet aux malfaiteurs. Ni blessé ni perte de vie humaine n'ont été signalés après les échanges de coup de feu. Sentant le contrôle de la situation leur échapper, les voleurs de bétail se sont engouffrés dans des lieux difficiles d'accès pour échapper aux forces de l'ordre. Les militaires ont sonné le cessez-le-feu après avoir contraint les malfaiteurs a prendre la fuite en leur laissant le bétail. Les bœufs volés ont été de ce fait ramenés aux autorités pour être répertoriés et retracés pour restitution aux propriétaires.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X