Congo-Kinshasa: La solidarité autour des FARDC exigée - Etat de siège - Patrick Muyaya annonce des avancées significatives !

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo sont sur tous les fronts depuis la proclamation de l'état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et en Ituri, dans le but ultime de restaurer l'autorité de l'Etat dans cette partie du territoire national.

Conscients du soutien de tous les congolais à travers l'opération "Bendele ekweya te", ces combattants des FARDC ont démantelé toutes les sanctuaires ainsi que tous les quartiers généraux des ADF, et récupéré les armes de plusieurs groupes armés tant étrangers que locaux. 5 leaders des ADF capturés, plus de 70 collaborateurs de ces ennemis de la paix en RDC appréhendés, sont les actions à mettre à l'actif des FARDC durant cet état de siège.

Cette annoncé a été faite par le Ministre de la Communication et des médias et Porte-parole du Gouvernement, Patrick Muyaya dans une conférence de presse organisée mardi 9 juin 2021 aux installations de la Radiotélévision Nationale Congolaise. Le Général Léon Richard Kasonga et le Commissaire Pierrot Mwana Mputu, respectivement Porte-parole des FARDC et Porte-parole de la Police nationale congolaise étaient au rendez-vous pour apporter de la clarification aux préoccupations de chevaliers de la plume.

« Le besoin de sécuriser le territoire national est un besoin qui s'impose », déclaré Patrick Muyaya devant la presse congolaise, comme pour étaler la détermination du Président de la République de pacifier tout le pays. Dénonçant, dans son allocution, une guerre asymétrique, le Ministre de la Communication et médias a appelé les populations de ces zones de la partie orientale de la République Démocratique du Congo en proie aux tueries, à collaborer avec les FARDC.

Et ce, dans le but d'éradiquer les incursions de forces négatives. Intervenant sur ce point capital abordé par le Ministre Patrick Muyaya, le Porte-parole des FARDC, le Général Kasonga a fait savoir, pour sa part, que les massacres de forces négatives qui perdurent dans les Provinces de l'Ituri et au Nord-Kivu s'exécutent où elles trouvent refuge après qu'elles soient démantelées par les vaillants militaires des Forces Armées de la République Démocratique du Congo.

Dans le souci d'apporter un certain nombre de réponses aux préoccupations de milliers de congolais sur la situation des déplacés de Goma vers Sake et ailleurs, Patrick Muyaya a apaisé plus d'un, car, a-t-il indiqué, le Gouvernement de la République est four et au moulin pour assurer à la fois la sécurité des populations, ainsi que l'accès aux soins de santé et à la nourriture.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X