Togo: 'La région la moins infectée, mais la région la plus affectée'

9 Juin 2021

Le conseil de concertation entre l'Etat et le secteur privé s'est déroulé mercredi sous la présidence du Premier ministre, Victoire Tomégah-Dogbé.

C'est la seconde réunion de cet organe dont la finalité est de permettre aux entreprises d'être plus dynamiques.

Les participants ont évoqué les efforts déployés par gouvernement pour la relance économique post-Covid.

'Nous avons foi en la capacité et en la détermination du secteur privé à oser entreprendre de grands projets et à prendre parfois de risques dans un environnement de plus en plus concurrentiel et compétitif', a déclaré la cheffe du gouvernement.

'Le temps presse, le combat est rude ; mais nous devons le gagner. Ensemble, nous devons agir vite', a-t-elle ajouté.

Plusieurs intervenants se sont succédés à la tribune parmi lesquels le ministre du Commerce, Kodjo Adédzé, la ministre de la Promotion de l'investissement, l'économiste Carlos Lopes qui conseille la présidence sur le plan national de développement, et Thierry Awesso, le PDG de Nioto et vice-président du patronat.

Carlos Lopes a trouvé la formule juste pour décrire la situation des économies africaines touchées par la pandémie : 'C'est la région la moins infectée, mais la région la plus affectée'. Un véritable paradoxe.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X