Congo-Kinshasa: Retour de réfugiés de Nyiragongo - 33 bus et 5 camions assurent la navette entre Sake et Goma

C'est depuis hier mardi 8 juin 2021 que les déplacés du Volcan Nyiragongo ont commencé à regagner la ville de Goma, sous la supervision du Gouvernement provincial du Sud-Kivu. Comme annoncé par le Premier Ministre lors de son passage à Goma, 33 gros bus et 5 camions ont été disponibilisés pour assurer le retour des déplacés cantonnés dans la cité de Sake. Ce plan d'évacuation, mis en place par l'autorité provinciale, va s'étendre sur différents axes jusqu'au 20 juin prochain. Le dernier axe concernera les déplacés refugiés au Rwanda et cantonnés dans le camp de Musasamana. Il sied de noter que les retournés sont rangés en 3 catégories: les victimes directes, les victimes collatérales et les victimes assimilées.

Le vice-gouverneur de la province, le commissaire divisionnaire de la Police Romy Ekuka, qui supervise cette opération, a réaffirmé l'engagement des autorités du pays à mettre les déplacés dans des meilleures conditions de vie. Il a, par ailleurs, souligné que des mesures palliatives ont été prises pour les déplacés ayant perdu leurs habitations à la suite de cette éruption volcanique.

« Nous avions auparavant recensé 35.000 déplacés à Sake... Mais certains étaient déjà retournés à Goma, sans l'aval du gouvernement. Actuellement, le nombre des réfugiés tourne autour de 20 à 25.000 personnes. Nous avons ainsi disponibilisé 33 bus et 5 camions afin que les victimes regagnent Goma en toute quiétude. Les camions vont transporter seulement les effets des retournés et les bus vont servir de transport pour les passagers. Nous avons même prévu un bus pour les personnes à mobilité réduite », a-t-il expliqué.

Il sied de noter que le gouvernement a interdit tout retour sur les sites ravagés par la lave au regard de la menace qui plane toujours sur la ville de Goma. C'est le Premier Ministre, Sama Lukonde, qui l'a annoncé au cours d'un point de presse à l'occasion de sa mission à Goma. « Prenant la mesure de la situation, nous avons décidé du retour progressif des déplacés suivant le plan qui vous sera communiqué par le gouverneur militaire (... ). Les lieux qui ont été ravagés par le volcan ne doivent plus être occupés par la population. Nous devons tirer les leçons de l'éruption de 2002 et celle de 2021 pour que plus jamais nos populations ne soient si proches du danger », a déclaré le Premier ministre, tout en précisant que des nouveaux sites seront choisis par les autorités où de logis seront construits pour les sinistrés, a affirmé Sama Lukonde.

Par ailleurs, la réponse humanitaire à apporter aux sinistrés, évalué à 16 milliards de Francs congolais, prend en compte l'axe de l'alimentation des déplacés et leur prise en charge lorsqu'ils seront du retour mais surtout le besoin d'assistance de transport selon l'ordre donné par le gouverneur militaire dans le cadre de retour de ces déplacés dans la ville de Goma, et aussi sur l'axe sanitaire. « ... Parce que de ce côté-là, nous devons lutter contre toutes formes des pandémies ou de maladies à risque telles que le choléra et la tuberculose. Sur la répartition, cela va se faire selon les différents secteurs que je viens d'énumérer», a précisé le Premier Ministre.

Plus de: Le Phare

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X