Burkina Faso: Attaques à Solhan - Les Étalons au secours des victimes

Suite à l'attaque meurtrière de la commune de Solhan, à la veille du match des Étalons face aux Éléphants de la Côte d'Ivoire le 05 juin 2021 à Abidjan, les joueurs burkinabè ont apporté leur compassion et leur solidarité aux populations injustement massacrées. Avec la délégation, ils ont cotisé une somme de 16 millions de francs pour soutenir les familles des victimes. Cette somme a été présentée aux hommes et aux femmes des médias par le ministre de la femme en collaboration avec le ministre du Sport et de la Fédération burkinabè de football le mercredi 09 juin 2021 à Ouagadougou.

Étant à Abidjan pour un match amical, les Étalons se sont réveillés avec une triste nouvelle. Il s'agissait de l'attaque lâche et barbare de Solhan qui a coûté la vie à 132 burkinabè dans la nuit du 04 au 05 juin 2021. Pour faire parler leur cœur, l'équipe nationale a apporté son soutien aux victimes des attaques terroristes. Cette aide est principalement de nature pécuniaire. « les joueurs ont cotisé une somme de 16 millions de francs y compris les membres de la délégation qui se trouvait à Abidjan afin d'apaiser un peu les cœurs des familles » a déclaré Dominique André Nana, le ministre du sport.

Laurence Ilboudo Marchal, le ministre de la femme, de la Solidarité, de la Famille et de l'Action Humanitaire qui a reçu la collecte a profité de l'occasion pour adresser ses remerciements à l'équipe nationale du Football, à sa fédération et au ministre du sport. Pour elle, c'est le carnage de Solhan qui a suscité cette générosité mais bien avant cela beaucoup de joueurs participaient individuellement ou collectivement à des séances de dons au profit des familles victimes du terrorisme. En outre, les 16 millions reçus iront à toutes les familles des attaques et aux déplacés internes car en plus de l'attaque de Solhan, il ya eu celle au niveau de l'Oudalan et de l'est également. « Ce n'est pas seulement les victimes de Solhan mais toutes les victimes ont besoin de la réponse du gouvernement. Cela va nous donner un bol d'oxygène » a- t-elle affirmé. Pour elle, le contexte budgétaire fait que les ressources sont limitées donc la prise en charge se fait difficilement.

Pour la rétribution, la somme reçue par le ministre de l'Action Humanitaire sera remise au Fond national de la solidarité qui à son tour va suivre les procédures pour le décaissement.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: L'Observateur Paalga

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X