Madagascar: HCC - Passation entre les deux Rakotoarisoa demain

Après presque deux mois d'absence, Florent Rakotoarisoa s'est rendu le lundi 7 mai à Ambohidahy où le bureau du nouveau président est en train d'être aménagé.

La dernière présence physique de Florent Rakotoarisoa à la HCC remonte au 8 avril 2021, date de la prestation de serment des nouveaux membres, à l'exception de Noëlson William dont l'installation n'a eu lieu que le 7 mai dernier. L'intéressé a attrapé la Covid-19 comme celui qui devait être élu président de la HCC le 29 avril.

2017. Un mois et une semaine après son élection par visioconférence à la tête de la HCC, Florent Rakotoarisoa a présidé lundi dernier en présentiel, sa première audience privée. À l'ordre du jour, la loi portant Statut des Enseignants-chercheurs et Chercheurs-enseignants de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique ; la loi régissant l'Ordre des Géomètres Experts à Madagascar ; et la loi de règlement pour 2017.

2018. En revanche, la loi portant statut de l'opposition et des partis d'opposition ne figurait pas encore au rôle d'audience de la HCC. Même topo concernant la double requête aux fins d'annulation du premier et du second tour de l'élection présidentielle de 2018, qui risque d'être déclarée irrecevable pour forclusion dans la mesure où le délai de recours est largement expiré.

2028. De toute façon, les prochaines audiences de la HCC seront présidées par Florent Rakotoarisoa. La passation avec le président sortant Jean-Eric Rakotoarisoa aura lieu demain à 10h, à Ambohidahy. Soit deux mois et trois jours après l'installation officielle des nouveaux Hauts Conseillers dont le mandat de 7 ans expirera le 8 avril 2028, c'est-à-dire 5 ans après la présidentielle de 2023.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X