Madagascar: Filature à Ambohidratrimo - Deux bandits abattus et deux femmes arrêtées par les forces de l'ordre

Aux environs de 14 heures, hier, des habitants d'Ivoanjo, fokontany Tsarahonenana, commune Anosiala District Ambohidratrimo étaient dans la panique.

Plusieurs coups de feu ont retenti sur les lieux. En fait, il s'agissait d'un échange de tirs entre les forces de l'ordre et une bande de gangs qui se sont réfugiés sur place. Une information a été donnée auprès des forces de l'ordre sur une maison hébergeant des malfaiteurs, auteurs de plusieurs attaques à main armée dans la capitale. Les policiers en tenue civile appuyés par les gendarmes d'Ambohidratrimo ont débarqué ensemble sur les lieux indiqués en vue d'arrêter les bandits. Arrivés sur place, ces derniers se sont rendus sur place, ils ont pris la fuite.

Une course-poursuite a été lancée. En fuyant, les malfrats se sont servis de leurs armes. Un échange de tirs s'en est poursuivi entre les deux parties. Les sommations envoyées par les gendarmes et la police ont été vaines, ils ont refusé d'obtempérer. Par conséquent, deux bandits ont été touchés par balle et sont morts sur le coup. Malgré tout, aucun blessé ni aucune perte de vie humaine n'est à déplorer au niveau des forces de l'ordre. Deux femmes qui s'occupaient de la maison ont ensuite été arrêtées pour complicité.

Craignant pour leur sécurité, les riverains, surpris par les faits, ont tenté à leur manière de se protéger.Ils ignorent complètement l'identité de ces hommes. Selon les informations, la maison aurait été la halte des bandits, ces derniers y trouvent refuge après une attaque. Plusieurs malfrats auraient fréquenté les lieux. Cette maison d'habitation a été aménagée pour recevoir les bandits, et aurait servi de cachette pour leur butin. La traque des autres malfrats, toujours en cavale, continue.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X