Madagascar: Analamahitsy - Un policier arrêté pour destruction de biens

Abus de pouvoir et destruction de biens d'autrui. Ces deux charges judiciaires pèsent sur le dos d'un policier et qui a obligé par son corps professionnel à le poursuivre en interne et éventuellement en justice.

« Nous avons été alertés des agissements de l'un de nos hommes. Une fois sur terrain, la destruction de biens a été constatée et nous avons mis la main sur le responsable de l'acte. Ce dernier a été placé en garde à vue et une enquête est en cours », a-t-on tiré du communiqué de la police nationale.

À voir les photos qui circulaient sur la toile, les faits se sont déroulés dans un petit local commercial, probablement une épicerie. Il a cassé les vitrines et d' autres objets. Tous ces biens ont été remboursés par la police, selon le même communiqué. Il reste à savoir si l'affaire s'arrête à une sanction interne ou si une action publique sera engagée contre le policier agressif.

En tout cas, le fait que l'on a remboursé le montant des objets détruits laisse penser à un arrangement à l'amiable. Dans son communiqué, la police invite les citoyens à l'alerter dans les cas d'abus de pouvoir ou de mauvais agissements de ses hommes.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X