Madagascar prête pour l'ouverture des vols extérieurs

Madagascar commence tout doucement son déconfinement. Même si les autorités ne le disent pas ouvertement, la tendance est en train de se dessiner.

L'annonce de la réouverture des liaisons aériennes extérieures s'est faite récemment. La date du 1er juillet avait été avancée avant d'être démentie dans un premier temps par le ministère des transports, puis confirmée par le même ministère. Le secteur du tourisme va donc en profiter pleinement après cette longue période de disette qui lui a nui et qui a privé le pays de précieuses devises. Les premiers vols d'Air France prévus affichent un taux de remplissage important, et l'on s'attend à ce que les suivants connaissent le même sort. Une réorganisation du trafic aérien est prévue pour permettre à d'autres compagnies d'assurer la desserte des différentes destinations vers l'extérieur.

De nombreuses personnes attendent avec impatience cette ouverture des vols extérieurs. Ils rongent leurs freins, et cette ruée sur les réservations est donc normale. Les vols vont donc s'effectuer à une cadence soutenue. Ceux qui vont les emprunter auront certainement en main le précieux document attestant qu'ils ont été vaccinés. Les touristes qui arriveront en auront fait de même. Les conditions sanitaires à l'entrée du pays sont drastiques.C'est le cas pour Nosy Be et Ivato. Les terminaux installés par Ravinala Airports seront opérationnels.

On peut donc se rassurer car toutes les précautions seront prises pour empêcher les risques de contamination. Les activités des tours operators vont pouvoir s'opérer normalement. La reprise se fera lentement, et si tout va bien, la saison estivale sera sauvée. Les vacanciers en provenance d'Europe, après cette période de confinement dont ils ont souffert, ont soif d'évasion et de paysages exotiques. Madagascar est une de leurs destinations rêvées. En Europe, on retrouve petit à petit un rythme de vie normal.

Tout le monde veut sortir et s'aérer. Le mot « vacances » est régulièrement prononcé. Madagascar ne doit donc pas rater le coche, et être prête à accueillir toutes ces personnes voulant momentanément changer de cadre de vie.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X