Afrique de l'Ouest: Protection civile - La Guinée s'imprègne de l'expertise de la Côte d'Ivoire

Le ministre guinéen de la Sécurité et de la Protection civile entend s'inspirer de l'expérience ivoirienne pour créer en Guinée un Office de la protection civile.

Le ministre guinéen de la Sécurité et de la Protection civile, Damantang Albert Camara, a visité le mardi 8 juin 2021, les locaux de l'Office national de la protection civile (Onpc), sis à Cocody-Riviera 3, à Abidjan. Objectif : s'imprégner de l'organisation de la protection civile en Côte d'Ivoire.

« La Guinée est dans une phase de restructuration dans un certain nombre d'activités régaliennes, notamment en matière de sécurité et de protection civile. Nous venons voir dans quelle mesure l'expérience d'un autre pays frère qu'est la Côte d'Ivoire peut nous inspirer pour améliorer la qualité des services que nous vendons aux populations. Nous avons eu l'avantage d'être reçu par notre frère, le directeur général de l'Office national de la protection civile en Côte d'Ivoire, sur instruction de son ministre. Cela a été un grand honneur de visiter ces installations ». C'est en ces mots que le ministre a justifié son séjour en Côte d'Ivoire.

Au terme de cette visite, Damantang Albert Camara dit être marqué par « l'engagement » auprès des populations à travers la mise en place d'un dispositif opérationnel de protection civile en Côte d'Ivoire. Un dispositif qu'il juge « très impressionnant » assorti d'une organisation « efficace ».

La délégation, à travers ce voyage, entend à terme implémenter un projet majeur qu'est la création d'un Office de protection civile en Guinée. Ainsi de retour dans son pays, le ministre Damantang Albert Camara et son équipe comptent continuer leur collaboration avec la Côte d'Ivoire en vue de s'imprégner de son expertise.

« Nous continuons à nous appuyer sur l'expertise ivoirienne. Je crois que c'est un bon exemple de coopération sud-sud. On n'a pas forcément besoin d'aller très loin pour rechercher l'expertise. Celle qui est juste à côté de nous peut nous suffire ».

La délégation guinéenne a pu bénéficier d'une présentation Powerpoint, de façon détaillée, de l'organisation de la protection civile en Côte d'Ivoire par le biais de l'Onpc. Le directeur général de cette institution, Amankou Kassi Gabin, a, entre autres, mis en exergue l'historique, le cadre juridique, l'organisation et le fonctionnement et les perspectives de cette structure.

Les objectifs qu'il veut atteindre avec son équipe, c'est, entre autres, la mise sur pied d'une Ecole nationale de la protection civile, l'équipement des 4 antennes régionales, le recrutement et la formation de 2880 pompiers civils sur 5 ans et la création, dans les prochaines années, de 80 centres de secours d'urgence pour couvrir tout le territoire national.

Arrivés depuis dimanche à Abidjan, le ministre et ses hommes ont eu une séance de travail avec l'équipe de l'Onpc, le lundi 7 juin 2021. Le mardi, ils ont aussi pu s'imprégner du fonctionnement du Centre opérationnel national d'incendie et de secours (Conis), l'organe de coordination de l'activité opérationnelle des centres de secours d'urgence logé au sein de l'Onpc.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X