Congo-Brazzaville: BDEAC - Plus de neuf milliards FCFA de bénéfice réalisé en 2020

Malgré le contexte sanitaire ayant fragilisé les économies au niveau mondial, la Banque de développement des états de l'Afrique centrale (BDEAC), a pu dégager durant 2020, un bénéfice net de neuf milliards sept cent quatre-vingt-dix-sept milliards FCFA, soit 152% des prévisions budgétaires.

Le président de cette institution financière sous-régionale, Fortunato-Ofa Mbo Nchama, l'a annoncé à l'issue de son conseil d'administration, tenue le 9 juin à Brazzaville, en présidence du ministre délégué au Budget, Ludovic Ngatsé.

Présentant le rapport de 2020 de la banque, jugé satisfaisant, le président de la BDEAC a indiqué que : « C'est notre ingénierie de management qui nous a permis de maîtriser les charges de fonctionnement, puis faire en sorte que les courbes ne montent pas davantage. Nous avons également mené une politique de gestion du portefeuille ayant permis d'éviter les impayés. »

Outre les bénéfices, le conseil d'administration a aussi relevé une forte augmentation des demandes de financements (63 en 2020 contre 18 en quatre ans). Dix-neuf projets ont été approuvés pour un montant global de 186 milliards FCFA. Cela a permisde créer 4600 emplois directs et indirects et impacté 24 millions de personnes via le financement de lutte contre la Covid-19.

Cent dix-huit milliards FCFA ont été également décaissés en faveur des opérateurs économiques, contre 49 milliards FCFA en 2019. Les administrateurs se sont également réjouits du volume de ressources mobilisées l'année dernière (249 milliards FCFA), ainsi que de la bonne qualité du portefeuille dont les créances performantes représentent 96, 8%.

Puur évaluer les actions de la banque, dont le patrimoine a augmenté de plus de 120% entre 2016 et 2020, un cabinet a été recruté pour exécuter ce travail, a relevé Fortunato-Ofa Mbo Nchama.

Intervenant à son tour, le ministre délégué au Budget a relevé que: « nous avons passé une période extrêmement difficile sur le plan économique. Mais, la banque a pu maîtriser l'ensemble de risque en mobilisant de nouvelles ressources puis en développant son portefeuille de crédit pour financer nos projets ».

182 milliards FCFA pour financer le développent des pays

Le conseil d'administration a approuvé dix propositions de financement pour un montant global de 182 milliards FCFA.

De nouveaux engagements pris notamment au profit du Congo; Gabon; du Cameroun et de la Guinée, tant au niveau du secteur public que privé, couvrant les domaines des transports; de l'énergie; de l'agro-industrie; l'industrie; la santé; l'éducation; les services et le tourisme urbains etc. Notons que ces projets sont en parfaite synergie avec les plans nationaux de développement.

« Notre pays qui a beaucoup de dettes extérieures a l'avantage de contracter auprès de notre propre banque un emprunt en FCFA. Cela nous évite de dégrader la position du pays à l'extérieur », a fait savoir Ludovic Ngatsé.

Signalons que ces nouveaux financements portent à un montant sans précédent de 733 milliards FCFA, le total des engagements de la banque depuis la mise en œuvre du plan stratégique 2017-2022 dont l'objectif initial était de 500 milliards FCFA.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X