Togo: SADD et G8 maintiennent la flamme de la reconquête

Ayant réuni en séminaire les 08 et 09 Juin 2021 des leaders syndicaux et responsables d'associations toujours autour du thème de « la liberté d'association, la liberté syndicale et le droit de négociation collective au Togo », toujours dans la dynamique de sa réclamation d'un large consensus autour de l'avant-projet de loi sur la réforme de la loi de 1901, SADD (Solidarité Action pour le Développement Durable), et le G8 (Groupe des 08 Organisations de la Société civile Togolaise), étaient, au terme de cette session ayant bénéficié du soutien de WSM (We Social Movement) de la Belgique, face à la presse. Ceci, histoire de partager avec cette dernière et partant les Togolais, l'avis et la position de ces leaders d'Organisation de la Société civile.

Ils formulent, constate-t-on, une demande aux ONG de « concéder la mise en place d'un processus participatif et inclusif afin de recueillir plus d'idées pour la conduite du processus afin que le texte soit en conformité avec les textes internationaux » et aux OSC et organisations syndicales dans la perspective de leur plein épanouissement de « renforcer de façon transversale les capacités des acteurs de la société civile et des acteurs syndicaux à élaborer des projets ou programmes ».

Comme ce fut déjà le cas des rencontres antérieures, les participants à cette nouvelle session n'ont pas oublié le gouvernement togolais à qui ils recommandent « que l'avant-projet de loi sur la liberté d'association puisse être relu avec la participation et l'implication effective des acteurs concernés », et enfin, les participants convient tous les acteurs « qu'ils aient été approchés ou non dans ce processus, qui a pour seul but, de garantir l'effectivité de la liberté d'association et syndical, de rejoindre la dynamique pour qu'ensemble, les actions de sensibilisation et de plaidoyer soient salutaires ».

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X