Togo: Comment mettre fin à l'anonymat ?

10 Juin 2021

L'Autorité de Régulation des Communications Électroniques et des Postes (ARCEP) a eu la main lourde contre les deux opérateurs mobile accusés de pratiques commerciales illégales et de défaut de service. Les sanctions sont conséquentes, plus d'un milliard de Fcfa pour TogoCom, 593 millions pour Moov Africa.

Pour Emmanuel Sogadji, le président de la Ligue des consommateurs togolais (LCT), ces décisions vont dans le bon sens.

'Le secteur des télécommunications est sensible, il relève de la souveraineté de l'Etat. Si les sociétés ont des licences mais ne respectent pas le cahier des charges, il faut sanctionner et c'est ce qu'a fair l'ARCEP. C'est bien', a-t-il expliqué jeudi.

Emmanuel Sogadji commende également la décision de limiter à 3 le nombre de carte SIM par abonné et par opérateur.

C'est une bonne mesure, mais il reste septique quant à son efficacité. pour lutter contre la délinquance et le terrorisme.

Depuis 10 ans, un pièce d'identité est exigée pour tout achat d'une carte SIM. Rares sont les vendeurs ambulants qui la demande. Tout se fait dans l'anonymat le plus complet.

Les autorités compétentes devraient avoir la possibilité technique de désactiver la carte si le client n'a pas donné une copie de sa carte d'identité ou de son passeport dans les jours suivant l'achat, fait remarquer le patron de la LCT.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X