Togo: 11 latrines publiques feront leur toilette grâce à l'ANADEB

Démarrés depuis déjà six avec des études qui sont faites ici et là, les travaux de réhabilitation des latrines publiques de la Commune de Golfe 1 entrent dans le vif du sujet. C'est donc pour signaler ce début de réhabilitation qu'une équipe conjointe de la Mairie et d'ANADEB (Agence Nationale pour le Développement à la Base) était en tournée cette semaine sur les différents sites des 11 latrines publiques de la Commune de Golfe 1 concernés par cette réhabilitation.

Il était question d'après le chargé de projet de l'ANADEB, Ablam Akoutou, de « rencontrer les acteurs, les parties-prenantes de la gestion des latrines publiques » pour « montrer à la communauté, l'entreprise d'exécution et les travaux retenus pour chaque type d'ouvrage ». A annoncé M. Akoutou, « on fera la réhabilitation pour les ouvrages dont c'est possible de réhabiliter alors qu'il y a d'autres où c'est carrément une construction qu'il faut faire ».

Faisant le point de cette tournée, de la part de la Mairie de Golfe1, le Secrétaire général, Dosseh Akiti, a situé ces réalisations qui seront faites dans la dynamique des projets du Maire principal de la Commune de Golfe 1, Joseph Koamy Gomado, portant sur la résolution des problèmes d'assainissement dont celui de la réhabilitation des latrines publiques. La cheville ouvrière de l'administration de cette mairie de Bè Afédomé, a fait constater que la réhabilitation des latrines se veut « un élément important pour la communauté parce que plusieurs maisons ne disposent pas de latrines familiales ».

Et comme latrines publiques concernées par cette réhabilitation, il y a celles de Bè Adjrométi, Bè Hédzé, Centre Communautaire de Bè, Bè Agodo, Bè Agodogan, Bè Dangbuiépé, Kpéhénou, Bè Avéto, Bè Akodesséwa Avélimé, Bè Anfamé, Sossou Kopé.

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X