Ile Maurice: Budget 2020-21 - Ces projets non réalisés jusqu'à présent

Le ministre des Finances présentera son deuxième Budget ce vendredi 11 juin. Lors de la présentation de son premier Budget, il avait annoncé plusieurs projets, mais en un an, une bonne partie de ceux-là sont restés des effets d'annonce car certains devraient prendre des années avant d'être complétés.

Certes, lors de la présentation du premier Budget de Renganaden Padayachy en juin 2020, personne ne savait que le pays allait être confronté à une deuxième vague de Covid-19, mais comme on ne cesse de le répéter : gouverner, c'est prévoir. Voici quelques grands projets mentionnés mais qui ne se matérialiseront pas de sitôt.

La construction du barrage de Rivière-des-Anguilles au coût de Rs 7,5 milliards. On en parle depuis des années, mais il n'y a pas eu de grand développement à ce niveau durant l'année écoulée.

Rs 5,2 milliards pour la construction de nouvelles routes et ponts. Certes, il y en a eu mais après une année, c'est insuffisant.

Rs 2,2 milliards investies dans l'aménagement d'un brise-lames, d'un port de pêche et d'un terminal pour des bateaux de croisières. Un projet ambitieux mais qui prendra encore quelques bonnes années à voir le jour car il n'y a pas eu de grands progrès de notés durant l'année écoulée.

Environnement : Rs 314 millions pour les travaux de stabilisation des glissements de terrain ;

Rs 215 millions pour la protection des plages, lagons et récifs coralliens. Nous n'avons pas assisté au démarrage de tels travaux.

Rs 1,2 milliard pour la construction des infrastructures de drainage dans les zones à fort risque d'inondations. Les inondations de mars-avril ont démontré qu'il n'y a pas eu de grands travaux à cet effet.

Eaux usées : deux grands projets de traitement des eaux usées à Grand-Baie et à Pailles pour raccorder plus de 7 000 maisons. Il n'y a pas eu de grands progrès sur ce dossier, annoncé depuis des années.

Logement : Construction de 12 000 logements. C'était certes un projet ambitieux, qui allait s'étendre sur plusieurs années. Mais, après un an, plusieurs questions demeurent en suspens.

Rs 1,3 milliard à la National Development Unit. Parmi la construction et la modernisation de 18 incinérateurs, la construction d'un parc de loisir à Quartier-Militaire et d'un nouveau centre sportif à Plaine-Verte. On attend toujours.

Eau : des forages dans plusieurs villages. L'installation de stations d'épuration mobiles dans une dizaine de lieux. Le remplacement de 50 000 compteurs défectueux. Des réservoirs de service dans quatre villages. L'acquisition des 20 camions-citernes et six véhicules d'intervention d'urgence. Si la moitié de ces projets avaient été réalisés, il y aurait eu une amélioration dans la fourniture d'eau.

Santé : début de la construction d'un hôpital spécialisé pour les yeux au Triangle du Réduit et un nouvel entrepôt destiné à stocker des médicaments. Ils en sont toujours au stade de projet.

Éducation : une National e-Learning Platform sera développée. Un effet d'annonce et, pourtant, cela au- rait dû avoir été mis en place dans de telles circonstances.

Rs 642 millions pour étendre le projet de Safe City. Rs 137 millions pour un nouveau laboratoire de police scientifique et Rs 77,4 millions pour un nouveau Automated Fingerprint Identification System. Il n'y a rien de concret de ce côté-là non plus.

Plus de: L'Express

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X