Congo-Kinshasa: Un chef de guerre qui sévit dans le parc des Virunga arrêté

Le Parc National des Virunga à l'Est de la République Démocratique du Congo,

Un chef de guerre soupçonné du meurtre de près d'une vingtaine d'éco-gardes dans le parc national des Virunga a été arrêté dans le Nord-Kivu, toujours en état de siège. Jackson Muhukambuto serait également un braconnier qui trafique de l'ivoire.

Jackson Muhukambuto a été appréhendé en début de semaine dans la périphérie de la ville de Butembo. Sa filature par les éco-gardes aura duré six mois, a déclaré le directeur du parc national des Virunga. Selon Emmanuel de Merode, Jackson Muhukambuto et sa milice, les Maï Maï Jackson, sont soupçonnés de plusieurs meurtres.

En l'espace de trois ans, ils auraient tué dix-neuf éco gardes, de nombreux civils ainsi que plusieurs militaires. Déserteur de l'armée régulière et ancien de plusieurs mouvements rebelles, l'homme est à la tête d'un groupe armé qui opère sur une surface estimée à plus de la moitié du parc des Virunga. Un parc d'une superficie de 7 800 km2.

Jackson Muhukambuto disposerait de solides réseaux au sein de l'armée et parmi les commerçants de la communauté nande, indique un rapport récent sur la situation des groupes armés dans l'Est de la RDC.

Selon des sources du parc, l'arrestation de Muhukambuto est intervenue après un échange de tirs entre ses hommes et les éco-gardes. Aucune information ne filtre sur son lieu de détention. On sait seulement qu'il est entre les mains des renseignements militaires.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X