Algérie: Législatives - Près de la moitié des listes se présentent comme indépendantes

Photo d'archives

Les Algériens sont appelés aux urnes ce samedi pour des élections législatives anticipées, afin de choisir les 407 députés qui siégeront à l'Assemblée populaire nationale pendant cinq ans. Un scrutin rejeté par le Hirak et par une partie de l'opposition. Plusieurs partis comme le FFS, le Parti des Travailleurs et le RCD, ont décidé de ne pas y participer. Pour la première fois, en revanche, un grand nombre de candidats indépendants vont y prendre part.

Plus de la moitié des listes en compétition se présentent comme indépendantes. Elles sont 837, selon les chiffres de l'ANIE, l'Autorité des élections, citée par l'agence de presse officielle APS et pourraient s'imposer comme une nouvelle force, alors que le pouvoir est en quête de légitimité.

Djamel Maafa est journaliste, et candidat sur une liste indépendante, dans une circonscription de la wilaya d'Alger. Alors que des opposants estiment que ce scrutin ne répond pas à la crise que traverse le pays lui affirme croire à la possibilité d'une réconciliation des Algériens avec les institutions élues.

« Il ne faut pas laisser le terrain libre. On est des Algériens, on doit aussi participer. Moi, je suis contre la politique de la chaise vide, explique t-il à notre envoyée spéciale Magali Lagrange. Je crois que l'on peut faire évoluer beaucoup de choses. On a besoin de l'adhésion et de la participation de toutes les bonnes volontés. Nous avons une démocratie à construire, beaucoup de défi à relever. On ne peut pas rester les bras croisés et se dire non on ne va pas y aller ».

Samedi, les 24 millions d'électeurs se verront aussi proposer plus de 600 listes constituées par une trentaine de formations politiques dont Jil Jadid, qui a participé au Hirak, mais est accusé par certains de s'être rapproché du pouvoir. Son président, Soufiane Djilali estime que les conditions sont réunies pour une transition politique, même si le changement n'est pas encore là.

Le FLN et le RND, vainqueurs des dernières législatives, mais très affaiblis par la crise politique présentent aussi des listes, tout comme plusieurs partis islamistes.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X