Madagascar: Boeny - Nouvelle organisation de redéploiement du Covishield

Le nombre des personnes vaccinées contre le coronavirus, dans le Boeny, a évolué durant le week-end. Entre vendredi et lundi, moins d'un millier de doses on été injectées.

À la date du vendredi 4 juin, 25% des huit mille deux cents doses reçues pour la région Boeny ont été utilisées, soit environ deux mille trois cents personnes vaccinées. Et entre vendredi et lundi, moins d'un millier de doses seulement ont été utilisées. Le directeur régional de la Santé publique de Boeny, le médecin Solange Hoasy, a ainsi annoncé que les nouvelles consignes reçues imposent le redéploiement de la campagne.

Depuis le week-end, une nouvelle organisation a été mise en place pour inciter les citoyens de plus de 18 ans à se faire vacciner,. Les vaccinateurs travaillent dorénavant le week-end au vaccinodrome, le samedi de 8 heures à 13 heures et le dimanche après-midi. La première phase est également prolongée jusqu'au 17 juin, et non plus au 12 juin comme initialement prévu. «L'inscription est obligatoire pour le dimanche après-midi afin de connaître le nombre des personnes à injecter », souligne-t-elle.

La société Somapêche a déclaré que 90% de son personnel sont déjà inoculés, dont la plupart sont des marins pêcheurs. Une équipe mobile de vaccinateurs se déplace depuis quelques jours au port pour vacciner les pêcheurs au retour de leur travail. Ceux qui rentreront d'ici le 17 juin, recevront leur première dose à la Somapêche. Vendredi, celle ci a distribué un kilo de riz à toute personne qui a reçu sa première dose au site de vaccination de Mahabibo. C'est une nouvelle coopération avec la DRSP.

Cibles élargies

Dimanche, une équipe de vaccinateurs s'est rendue à la congrégation Aghakan à Mahajanga-be. Mercredi, c'était au tour de la communauté Bohras de Mahajanga de la recevoir.

Le district de Mahajanga I compte le plus grand nombre de personnes vaccinées dans la région Boeny avec mille cinq cent trente-neuf doses inoculées, vendredi, contre deux cent quarante huit dans le district de Mitsinjo. « Les cibles sont désormais élargies car tout le monde peut se faire immuniser, sauf les malades du coronavirus de forme grave », précise la Dr Lantosoa Ratsahajarizafy, responsable du vaccin dans la région Boeny

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X