Tunisie: Carthage Dance 2021 - Evasion dansante

11 Juin 2021

Une panoplie de danseurs nationaux et confirmés, plus différents et distingués les un(e)s que les autres, ont défilé dans les salles obscures de Tunis. Des découvertes aux talents confirmés en passant par les monuments de la chorégraphie tunisienne moderne, les spectateurs du Carthage Dance vont en avoir plein les yeux du 5 au 12 juin, notamment en découvrant les spectacles de Hichem Chebly et de Karim Touwayma.

« La chute » est le premier solo de Hichem Chebly qui fait partie du ballet de l'Opéra et qui est initialement issu de l'univers du hip-hop et de la danse contemporaine. Son spectacle vertigineux a électrisé la petite foule présente sur place pour son enregistrement sur la scène d'El Hamra, avant l'élan attendu de l'artiste qui partira à la conquête d'un public plus large en ligne. L'artiste, qui conçoit sa création de bout en bout en solo, évoque « Une chute », une décomposition, une disparition, une descente vers l'inconnu. Une descente dans toutes ses dimensions, ses multiples sens. La création tente une exploration de soi, un regard profond sur soi, donne un sens à l'errance, à la perte de repères, au fait de s'isoler, à la recherche de soi, afin de mieux s'interroger sur l'existence et mieux entreprendre l'environnement, le futur, faute de disparaître et de se laisser happer par le néant. L'artiste donne du sens à la chute individuelle dans un environnement en décrépitude, de plus en plus démuni d'humanité et de valeurs : un chaos propice au naufrage des civilisations.

Dans le cadre d'une ouverture sur la danse tunisienne et son patrimoine qui tend vers un avenir prometteur, Karim Touwayma a conçu un spectacle saisissant produit par le Théâtre de l'opéra de Tunis, et le Nouveau ballet de la danse tunisienne. Le traditionnel et le patrimoine acquis autour de la danse tunisienne sont revisités entre passé et futur. « Les trois mystiques », comme son titre l'indique, peut être vécu comme une expérience visuelle et spirituelle haletante et intense. Des personnages, qui font partie intégrante de l'imaginaire collectif des Tunisiens comme « Bousaadia », « Cheikh el Ballout » et « Akecha », ont été ressuscités à travers cette création de Karim Touwayma, recherchée et profondément authentique. Des personnages du passé, qui débarquent sur une scène du XXIe siècle, futuriste et munie de mapping, d'installations visuelles et sonores attrayantes, développées et de costumes conçus au détail près. Karim Touwayma est directeur artistique du Nouveau ballet de danse tunisienne et danseur contemporain chorégraphe, et musicien stambali.

La diffusion en ligne des spectacles de la 3e édition a d'ores et déjà commencé sur le site officiel de Carthage Dance.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X