Cote d'Ivoire: Renforcement de capacités - Des chefs de ressources humaines instruits sur l'indemnité de fin de carrière

Des chefs et responsables de ressources humaines ont été instruits sur le traitement et la gestion de l'Indemnité de fin de carrière (Ifc) le 10 juin, à Heden Golf hôtel, à Abidjan-Cocody. C'était à l'occasion d'un déjeuner-débat organisé par l'Association des professionnels des ressources humaines de Côte d'Ivoire (Aprhci).

Cette rencontre s'inscrit dans le cadre de la formation de la communauté des ressources humaines en vue de les outiller sur le traitement et la gestion de l'Ifc, selon Julien Adou Kouabenan, directeur des ressources humaines de la Chambre de commerce et d'industrie de Côte d'Ivoire (Cci-Ci), par ailleurs 2e vice-président de l'Aprhci et président du comité d'organisation dudit débat. « Il s'agit de leur donner des outils sur les mécanismes et les dispositifs en cas de faillite de l'entreprise ou la fermeture de celle-ci pour faire face aux droits dus aux employés », a indiqué Adou Kouabenan.

Une occasion saisie par Akou Gérard, Directeur général adjoint (Dga) de Nsia assurances pour expliquer les enjeux de fin de carrière et les mécanismes qui l'accompagnent.

Selon lui, la problématique de l'indemnité de fin de carrière et sa gestion est un plaidoyer auprès des responsables de ressources humaines pour mettre en place véritablement un mécanisme pour optimiser la gestion d'Ifc. Ajoutant que la meilleure façon d'éviter les difficultés voire les conflits au moment de départ ou de la retraite est l'assurance.

A l'en croire, cette manière de gérer requiert d'énormes avantages. Notamment, garantir une rémunération des cotisations nettes au taux d'intérêt de 3,5% minimum. Mieux, il s'agit d'une participation aux bénéfices, déductibilité des cotisations des revenus imposables de l'entreprise, transfert des risques de gestion financière actuarielle des engagements, réduction de coût et moyen de planification, etc.

Gérard Akou a par ailleurs fait savoir que l'Ifc répond au besoin de garantir aux salariés une indemnité qui leur est due au regard de la convention collective interprofessionnelle en ses articles 39, 40 et 42. Qui indique que pour chaque départ des membres du personnel à la retraite ou en cas décès, il y a une indemnité à reverser à tout salarié.

A noter que l'indemnité de carrière est une prime reçue par un salarié à la fin de sa carrière professionnelle. Le montant de l'indemnité varie selon plusieurs facteurs, comme l'ancienneté dans l'entreprise que le travailleur quitte, le montant du salaire, ou encore le nombre de trimestres pendant lesquels le salarié a cotisé.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X