Gabon: Moyen-Ogooué - Le Gouverneur prend sa seconde dose du vaccin Sinopharm

LAMBARÉNÉ, 11 juin (Gabonews) - Le Gouverneur de la province du Moyen-Ogooué, Barnabé Babé Mbangalivoua, et les membres de son cabinet ont pris, ce vendredi 11 juin 2021, au Centre Hospitalier Régional Georges Rawiri, leur seconde dose du vaccin Sinopharm contre la COVID-19. Cette prise de la dose anti-covid19 a lieu trois semaines après la première injection, selon un calendrier défini.

Le Moyen-Ogooué poursuit la campagne de vaccination de masse lancée depuis plus de trois semaines, après avoir d'abord vacciné le personnel de Santé et le Premier Responsable de la province. Quelques semaines après avoir reçu sa première dose d'injection du vaccin contre la COVID-19, Barnabé Mbangalivoua s'est prêté ce vendredi au rendez-vous pour la prise de sa seconde dose.

En plus du Gouverneur de la province du Moyen-Ogooué, les membres de l'institution dont il a la charge et l'ensemble de ses collaborateurs, parmi lesquels, son Chef de Cabinet, Henri Priva Ngome, qui a lui aussi pris sa seconde dose à la salle des Banquets du Centre Hospitalier Régional Georges Rawiri de Lambaréné.

Par ce geste, le Gouverneur de la province du Moyen-Ogooué tient à montrer une fois de trop aux populations migovéennes que le vaccin « est le seul moyen de faire face à l'ampleur de la pandémie à COVID-19 au Gabon et dans le monde ».

Le Gabon vaccine contre la pandémie avec le vaccin développé par la firme chinoise Sinopham. Le Patron de la province du Moyen-Ogooué avait reçu sa première dose le 21 mai à Lambaréné, après le passage du Ministre en charge de la Santé, Guy Patrick Obiang Ndong, pour le lancement de la campagne de vaccination contre la COVID-19 dans la ville du « Grand Blanc ».

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X