Afrique: The game - Le Cameroun au second tour

Les Lionnes sont assurées de terminer à l'une des deux premières places du groupe B après leur victoire (31-19) sur le Nigeria, hier au Palais polyvalent des sports de Yaoundé.

Des Lionnes carburant au diesel. Après une entrée timide dans la partie, la sélection nationale féminine de handball a finalement dominé le Nigeria 31-19, hier en clôture de la troisième journée de la compétition. Il s'agit de la deuxième victoire du Cameroun dans la compétition démarrée mardi dernier. Un succès qui assure la participation de la capitaine Vanessa Djiepmou et ses coéquipières aux quarts de finale.

Contrairement au match contre le Kenya deux jours auparavant, la partie n'a pas été de tout repos pour les joueuses de Serge Guebogo. Le temps d'une période, la première précisément, les voisines nigérianes ont opposé une belle résistance aux Camerounaises. De belles batailles physiques devant les 7 m et la maladresse offensives des Lionnes ont rythmé les premières minutes. Le premier but camerounais interviendra après cinq minutes de jeu. Après 10 minutes, l'entrée de Karichma Ekoh va apporter du punch au jeu camerounais. Avec un 100% de réussite au tir en première période et un 7/8 sur l'ensemble du match, la joueuse de 23 ans a été désignée meilleure joueuse de la partie. En dépit d'approximations dans les transmissions, le Cameroun va accélérer à cinq minutes de la pause. Grâce à Karichma Ekoh et Clarisse Madjoufang, les Lionnes prennent trois buts d'avance (14-11). Une avance qui va rétrécir d'une unité, à la suite de la bonne gestion de la supériorité numérique nigériane dans les ultimes minutes. Les deux équipes iront à la pause sur le score de 14-13.

Remuantes en première période avec la « puce » Racheal Ovetuo au cœur de toutes les offensives, les Nigérianes vont connaître une importante baisse de régime durant les 30 dernières minutes. Tout le contraire des handballeuses camerounaises visiblement passées chez le druide. Le Cameroun étouffe rapidement le Nigeria encore dans les nuées. L'écart passe rapidement d'un à sept buts au deuxième tiers du deuxième acte. Il faut préciser que dans le but camerounais, Berthe Abiabakon ne laisse pratiquement rien passer. Seulement six buts concédés durant les trente dernières minutes. Les entrées du pivot Jasmine Yotchoum et de la demi-centre Adjani Ngouoko ont été judicieuses. L'adresse de Liliane Maffo Kamga en fin de match, va sonner le glas d'une formation nigériane essoufflée.

Le prochain obstacle du Cameroun est la RDC samedi prochain, avec comme principal enjeu, la première place du groupe B. Les Congolaises totalisent également deux victoires. Hier, plus tôt dans l'après-midi, la RDC n'a fait qu'une bouchée du Kenya sur la marque de 42-16.

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X