Sénégal: Lutte contre le paludisme - Le gouvernement des états-unis appuie la campagne d'Aspersion Intra-Domiciliaire (AID)

Avec une enveloppe de 3 milliards de F CFA (5,5 millions de dollars US), le gouvernement américain, à travers l'Initiative du Président des États-Unis contre le paludisme (PMI) va appuyer une vaste campagne d'aspersion intra-domiciliaire (AID) d'insecticide dans les régions du Sénégal à forte prévalence de paludisme.

La campagne lancée au début du mois de juin, est menée en étroite collaboration avec le Ministère de la Santé et de l'Action Sociale à travers le Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP).

Dans un communiqué du (Pmi) daté du 09 juin dernier, la campagne consiste à pulvériser une substance insecticide sur les murs intérieurs des maisons pour tuer les moustiques vecteurs du paludisme et protéger ainsi les habitants pendant 4 à 6 mois. «La campagne d'AID est l'un des principaux moyens utilisés pour empêcher la propagation du paludisme au Sénégal et réduire le nombre de décès liés à cette maladie, en particulier chez les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans.

Pour cette année, le PMI appuie la campagne d'AID dans les districts médicaux de Kédougou (région de Kédougou), Koungheul (région de Kaffrine), Koumpentoum et Makacolibantang (région de Tambacounda)», a renseigné la source.

Et de poursuivre : «cette campagne fait partie d'un dispositif élargi de soutien mis en place par le PMI pour améliorer la santé publique au Sénégal, dont le montant varie entre environ 12 et 13 milliards de F CFA (22,5 et 25 millions de dollars US), chaque année».

Le PMI travaille aussi avec le PNLP dans le cadre d'activités relevant de son plan stratégique, avec récemment l'achat et la distribution de 4 millions de tests de diagnostic rapide et de plus de 2 millions de moustiquaires imprégnées d'insecticide (MII) à longue durée d'action, l'achat d'un million de traitements antipaludéens, de plus de 4 millions de traitements chimio-préventifs saisonniers et la prise en charge des coûts opérationnels y afférents, ainsi que le renforcement des capacités du système de santé. Pour rappel, depuis plus de 15 ans, le Sénégal fait partie des pays cibles de l'initiative PMI qui est une initiative mise en œuvre conjointement par l'agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) et le Centre de contrôle et de prévention des maladies des Etats-Unis (CDC).

Ainsi, depuis 2005, le PMI a injecté au Sénégal environ 137,5 milliards de francs CFA (plus de 250 millions de dollars US), réduisant ainsi, de manière considérable, le fardeau du paludisme et rapprochant le pays de son objectif d'élimination de la maladie.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X