Ile Maurice: Le ministre Callichurn participe à la 109e session plénière de la Conférence internationale du Travail

communiqué de presse

En vue d'atténuer la prolifération de la première vague de COVID-19, Maurice a pris la décision audacieuse de procéder à la fermeture de ses frontières et à un arrêt de ses activités économiques du 24 mars au 01 juin 2020, et un confinement partiel du 10 mars au 30 avril 2021 en raison de la résurgence de la pandémie.

Le ministre du Travail, du Développement des Ressources humaines et de la Formation, et ministre du Commerce et de la Protection des Consommateurs, M. Soodesh Satkam Callichurn, a fait cette déclaration, aujourd'hui, lors de son intervention, via Zoom, pendant la 109e session plénière de la Conférence internationale du Travail (CIT).

Du 07 au 19 juin 2021, les représentants des gouvernements, des travailleurs et des employeurs de 187 Etats membres de l'Organisation internationale du Travail (OIT) se réunissent en ligne pour discuter des problèmes du monde du travail, notamment d'une reprise centrée sur l'humain après la pandémie de COVID-19.

M. Callichurn a fait ressortir que, dans le but de maintenir la position du pays contre le coronavirus, le gouvernement a décidé d'investir massivement dans le secteur de la santé publique au cours des cinq prochaines années car la priorité reste le bien-être sanitaire de la population.

En outre, dans le but d'éviter les fermetures prématurées d'entreprises et les licenciements massifs des travailleurs, a souligné le ministre, le gouvernement a mis en place le Wage Assistance Scheme (WAS) et le Self-Employed Assistance Scheme pour soutenir financièrement les employeurs des secteurs formel et informel, pendant et après la période de confinement. Il a souligné que quelque USD 369 millions avaient été utilisés pour soutenir les entreprises et les travailleurs rien qu'en 2020, tandis que le secteur du tourisme bénéficie toujours du WAS. Cette année, quelque USD 105 millions ont été déboursés à cet effet, a-t-il ajouté.

Dans un souci d'assurer la continuité des activités avec la nouvelle normalité, a indiqué le ministre, le gouvernement encourage de nouvelles mesures telles que les horaires flexibles et le concept de travail à domicile pour minimiser la présence physique des travailleurs sur les lieux de travail. De plus, les amendements législatifs nécessaires ont été apportés pour dissuader le licenciement des travailleurs, a-t-il fait remarquer.

En ce qui concerne le front économique, M. Callichurn a affirmé que le gouvernement a présenté un programme de relance, qui comprend entre autres, le programme national de formation et de reconversion qui cible les chômeurs et se concentre sur la reconversion pour le réemploi.

Par ailleurs, le ministre a saisi cette occasion pour aborder une préoccupation particulière en ce qui concerne l'accès aux vaccins. Il a lancé un appel pour que les vaccins soient mis à la disposition de tous les pays afin d'assurer une égalité des chances dans l'actuelle course mondiale aux vaccins.

Pour rappel, la CIT, la plus haute instance décisionnelle de l'OIT, se tient pour la première fois de son histoire en virtuel, reflétant les changements imposés par la pandémie de COVID-19.

A La Une: Ile Maurice

Plus de: Government of Mauritius

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X