Congo-Brazzaville: Biodiversité - L'ONU lance la décennie des Nations unies pour la restauration des écosystèmes

Le monde entier a célébré le 5 juin dernier la Journée mondiale de l'environnement, dont les célébrations officielles ont eu lieu à Islamabad (Pakistan), en prenant des engagements et en appelant à l'action pour restaurer des millions d'hectares d'écosystèmes dans le monde entier, dans l'intérêt des personnes et de la nature.

Accueillie par le Pakistan en partenariat avec le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE), la Journée mondiale de l'environnement de cette année a servi de lancement officiel de la Décennie des Nations unies pour la restauration des écosystèmes (2021 - 2030). Introduits par le Premier ministre pakistanais, Imran Khan, les orateurs de l'événement, dont le Premier ministre britannique Boris Johnson, le président chinois Xi Jinping, le secrétaire général de l'ONU, António Guterres, les chefs des agences de l'ONU et les ministres des gouvernements, ont souligné l'importance de la restauration dans les efforts mondiaux pour atténuer le changement climatique et promouvoir le développement durable.

« La dégradation du monde naturel compromet déjà le bien-être de 3,2 milliards de personnes, soit 40 % de l'humanité. Heureusement, la Terre est résiliente. Mais elle a besoin de notre aide. Nous avons encore le temps d'inverser les dégâts que nous avons causés », a déclaré le secrétaire général des Nations unies. « C'est pourquoi, en cette journée mondiale de l'environnement, nous lançons la Décennie des Nations unies pour la restauration des écosystèmes. Ce mouvement mondial rassemblera les gouvernements, les entreprises, la société civile et les particuliers dans un effort sans précédent pour guérir la Terre. En restaurant les écosystèmes, nous pouvons provoquer une transformation qui contribuera à la réalisation de tous les objectifs de développement durable », a-t-il ajouté.

La Décennie des Nations unies vise à inspirer et à soutenir les gouvernements, les agences des Nations unies, la société civile, les entreprises du secteur privé, les jeunes, les groupes de femmes, les peuples autochtones, les agriculteurs, les communautés locales et les particuliers du monde entier, afin qu'ils collaborent, développent et catalysent des initiatives de restauration dans le monde entier. La Décennie a pour objectif de mobiliser des centaines de millions de personnes pour restaurer la nature et de favoriser une culture de la restauration à l'échelle mondiale, dans le cadre de laquelle les initiatives de restauration se multiplient sur toute la planète.

Parmi les autres engagements majeurs annoncés à l'occasion de la Journée mondiale de l'environnement et de la Décennie des Nations unies, il y a un nouveau financement de plus de 8 millions de livres sterling accordé par le Royaume-Uni pour protéger les espèces sauvages rares et les habitats vulnérables dans le monde entier ; un engagement de 8,5 millions d'euros pris par Dove et Conservation International pour protéger et restaurer 20.000 hectares de forêt, l'équivalent de 3 millions d'arbres dans le nord de Sumatra, en Indonésie ; une promesse de E.ON, le plus grand opérateur européen de réseaux de distribution d'énergie, de créer des biotopes sous 13.000 kilomètres de lignes à haute tension dans les zones forestières ; 3 millions d'euros de la Finlande pour soutenir le lancement de la Décennie des Nations unies et les actions régionales dans les pays en développement, et l'annonce par l'Allemagne qu'elle serait le premier pays à fournir un financement de 14 millions d'euros au Fonds fiduciaire multipartenaire pour la Décennie pour la restauration des écosystèmes.

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X