Sénégal: Tourisme et transports - La relance post-Covid passe par "un climat apaisé et l'appropriation des stratégies arrêtées" (tutelle)

Saly-Portudal (Mbour) — La réussite de la relance des secteurs du tourisme et des transports aériens dans la période post-Covid-19 passe par un climat apaisé et l'appropriation des stratégies arrêtées par les différentes parties prenantes, a indiqué, vendredi, le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Alioune Sarr.

L'ambition de relance du secteur du tourisme et des transports aériens "ne sera possible, de manière systémique, que si les concertations sont organisées pour favoriser l'appropriation des stratégies et la mise en place d'un climat social apaisé, gage de la réussite de cette relance", a-t-il déclaré.

M. Sarr présidait, à Saly-Portudal (Mbour, ouest), l'ouverture officielle des travaux d'un atelier de partage du pacte de stabilité sociale et du plan stratégique hub aérien et touristique 2021-2025.

Les partenaires sociaux prennent part à cet atelier de deux jours, de même que l'ensemble des directions de son département, ainsi que la présidente du Haut conseil du dialogue social (HCDS), Innocence Ntap Ndiaye.

"Dans le transport aérien, l'un des secteurs les plus impactés par la pandémie de Covid-19, nous avons, plus que jamais, besoin de perspectives claires", a souligné Alioune Sarr.

Selon lui, les stratégies de résilience lancées dès le début de la pandémie, visaient principalement à empêcher l'économie du secteur du tourisme et des transports aériens de s'effondrer.

"Une fois qu'on a traversé, en partie, cette crise, il nous faut préparer une stratégie concrète pour faire face à un avenir de plus en plus marqué par des incertitudes, notamment par rapport à la maitrise de la maladie et à la reprise du trafic", a-t-il dit, ajoutant que c'est dans ce cadre que ce plan stratégique a été élaboré.

Il répond à l'orientation définie par les pouvoirs publics, relativement à leur volonté de positionner le Sénégal comme "une plateforme économique et culturelle de référence" en Afrique de l'Ouest, a indiqué le ministre du Tourisme et des Transports aériens.

"S'agissant de notre secteur, cela se traduit par un objectif de faire du Sénégal le premier hub aérien de la sous-région ouest-africaine. Cette vision a été traduite en quatre piliers stratégiques déclinés en treize objectifs stratégiques et vingt et un projets phares", a relevé Alioune Sarr.

Il a cité, parmi ces projets, la création d'un centre de maintenance aéronautique, d'une académie des métiers de l'aviation civile, le développement d'un hub fret et d'un centre de tri logistique, ainsi que le développement d'une aéroville avec des activités commerciales et touristiques.

Plus de: APS

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X