Togo: Les baisses sont mieux vécues que les hausses

11 Juin 2021

Comme à chaque nouvelle hausse du prix des carburants, la polémique enfle dans l'opinion. Les Togolais sont prompts à s'insurger contre les hausses, mais ne contestent jamais les baisses.

Il est important de rappeler que l'Etat continue de subventionner ce secteur, contre l'avis d'ailleurs de certains partenaires au développement.

Sans ce coup de pouce, les prix seraient beaucoup plus élevés.

'Cette subvention représente un manque à gagner de plus de 13 milliards de francs caf pour le Trésor public', a indiqué vendredi Kodjo Adédzé, le ministre du Commerce.

La hausse annoncée hier s'explique par l'évolution des cours mondiaux. Le baril était à 50 dollars en 2019, il est à plus de 73 dollars aujourd'hui.

Le gouvernement est conscient de l'impopularité de la mesure. 'Il continuera par prendre des dispositions pour que les prix soient toujours soutenables', a assuré le ministre.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X