Sénégal: Kaolack - Liberté provisoire pour Kilifeu, convoqué à nouveau mercredi

Kaolack — L'activiste "Kilifeu" du mouvement Y en a marre, déféré jeudi au parquet du tribunal de grande instance de Kaolack (centre), a bénéficié, vendredi, d'une liberté provisoire, appris l'APS.

"Nous venons de sortir du tribunal de Kaolack où le procureur a écouté Kilifeu et a décidé de lui accorder une liberté provisoire. Et il a été convoqué pour une nouvelle audience le mercredi prochain à 9 heures", a déclaré le coordonnateur du mouvement Y en a marre, Alioune Sané.

Le rappeur, de son vrai nom Landing Mbissane Seck, est poursuivi pour rébellion, trouble à l'ordre public et outrage à agents, selon M. Sané.

Il avait été interpellé mercredi lors d'une marche avortée de l'Amicale des travailleurs de l'électricité.

Cette dernière prévoyait d'organiser une marche mercredi à Kaolack pour réclamer la régularisation de 499 prestataires de la Société nationale d'électricité (Senelec).

Cette manifestation avait été interdite par le préfet de Kaolack.

Plus de: APS

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X